AFP

Ligue des champions - Le Barça s'impose à Arsenal (0-2) en 8e de finale aller grâce à Messi

Encore une fois, Messi a eu la peau d'Arsenal

Mis à jourLe 23/02/2016 à 23:01

Publiéle 23/02/2016 à 22:36

Mis à jourLe 23/02/2016 à 23:01

Publiéle 23/02/2016 à 22:36

Article de Vincent Bregevin

LIGUE DES CHAMPIONS - Grâce à un doublé de Messi (71e et 83e s.p.), le FC Barcelone s'est imposé à l'Emirates face à Arsenal (0-2) en huitièmes de finale aller de la Ligue des champions, mardi, et a fait un grand pas vers les quarts. Match retour le 16 mars au Camp Nou.

Arsenal peut décidément maudire Lionel Messi. Après avoir longtemps résisté au Barça, les Gunners ont fini par s'incliner devant le tenant du titre (0-2) mardi, à l'Emirates, sur un doublé de l'Argentin (71e, 83e s.p.). Grâce à son quintuple Ballon d'Or, Barcelone a déjà fait un très grand pas vers les quarts de finale avant le match retour au Camp Nou, le 16 mars.

Messi a confirmé sa capacité à faire la différence face aux Gunners de façon quasi-systématique. Même si son premier but doit aussi à ses deux compères de l'attaque barcelonaise, Luis Suarez et Neymar. Le Brésilien a réalisé un une-deux parfait avec l'Uruguayen avant de filer vers la surface adverse, attiré deux défenseurs à lui, et délivré une passe parfaite à Messi. Après avoir éliminé Petr Cech d'une superbe feinte, la Pulga a débloqué la situation en faveur des Catalans (0-1, 71e).

Arsenal ne s'en est pas remis. Les Anglais ont craqué une deuxième fois devant le talent de Messi. A peine entré en jeu, Mathieu Flamini a accroché l'attaquant barcelonais dans la surface. L'Argentin, qui avait déjà manqué un penalty face à Petr Cech, n'a pas échoué cette fois-ci, offrant un break d'avance au Barça avant le match retour (0-2, 83e). Et le score aurait pu être plus large sans une parade du portier des Gunners sur une tête de Neymar dans le temps additionnel (90e+1).

Leo Messi (Barça) contre Arsenal en Ligue des champions
Leo Messi (Barça) contre Arsenal en Ligue des champions - AFP

Cech a fait ce qu'il a pu

Cela aurait été cruel pour Arsenal, même si l'équipe d'Arsène Wenger a été inférieure au champion d'Europe en titre. Elle avait pourtant réussi une belle première période. Bien organisés tactiquement, les Londoniens ne se sont pas contentés de défendre et auraient pu prendre l'avantage avec un peu plus d'adresse d'Aaron Ramsey (7e) et Alex Oxlade-Chamberlain (22e). Les Gunners ont surtout réussi le tour de force de ne concéder aucun tir cadré au Barça dans les 45 premières minutes.

Mais à force de courir après le ballon, Arsenal a fini par s'épuiser. Petr Cech a retardé l'échéance en remportant son duel face à Neymar (49e), avant de voir avec soulagement Luis Suarez manquer le cadre (66e) pis frapper le poteau (78e). Mais les Gunners n'ont pas fait fructifier le travail de leur gardien, Olivier Giroud (66e) et Aaron Ramsey (79e) échouant devant ter Stegen. Et Lionel Messi a fini par avoir le dernier mot. Comme si souvent face à Arsenal.

0 commentaire
Vous lisez :