AFP

Ligue des champions : Le Real sans Benzema, ce n'est pas exactement la même chose

Le Real sans Benzema, ce n'est pas exactement la même chose

Le 08/03/2016 à 21:05

LIGUE DES CHAMPIONS – Zinedine Zidane va pouvoir profiter de son effectif presque au complet pour affronter l’AS Roma ce mardi en 8e de finale retour (aller : 0-2). Presque car Karim Benzema sera absent, touché à la cuisse droite. Un handicap pour le Real tant son attaquant français est nécessaire au bon fonctionnement offensif de son équipe.

Visuel Benzema Ligue des champions

C’est simple, en moyenne, le Real gagne plus et marque plus lorsque le Français est là. La différence peut sembler anecdotique et pourtant, avec 23 buts en 25 matches depuis le début de saison, Benzema fait mieux qu’accompagner la machine Cristiano Ronaldo. Sur cette édition 2015-2016 de Ligue des champions, c’est encore plus flagrant avec 4 buts marqués en moyenne en sa présence, contre 0,5 sans lui. Dans les matches de haut niveau, le Français a toujours répondu présent, en attestent ses statistiques en Ligue des champions (46 buts en 78 matches).

Derrière ? Le désert

Au-delà des buts, c’est surtout son implication dans le jeu que devrait regretter Zidane. D’ailleurs le technicien français n’avait pas manqué d’appuyer dessus avant le match contre l’Atlético : "Ce qui est très important chez Karim, au-delà des buts qu’il peut mettre, c’est le travail qu’il fait pour les autres joueurs. Ce que je demande à Karim, c’est d’être devant le but quand il faut terminer, mais aussi d’être dans le cœur du jeu et jouer avec les autres, ce qu’il fait très bien". Et ce n’est pas faire injure à Jesé qui devrait le remplacer (Borja Mayoral n’a pas été convoqué) de dire qu’il n’apporte pas la même chose.

C’est même l’une des seules faiblesses du Real cette saison. En l’absence de Karim Benzema, les options en pointe sont (très) limitées. Rafael Benitez a essayé d’apporter une réponse en repositionnant parfois Cristiano Ronaldo dans l’axe mais cela n’a pas apporté les résultats escomptés, cantonnant le Portugais à un rôle qui ne le met pas forcément en valeur.

Énigmatique en conférence de presse, Zinedine Zidane n’a pas donné d’éléments quant au remplacement poste pour poste de l’ancien Lyonnais.

La BBC doit être recomposée

Peu importe, le match contre le Roma semble dans les cordes de ce Real diminué tant son avantage du match aller est précieux (2-0). Reste que pour le reste de la compétition, la recomposition de la BBC est souhaitable pour Zinedine Zidane tant ses trois joueurs peuvent changer le cours d’un match à eux tout seul. Avec un Gareth Bale sur pied et un Benzema remis, la Casa Blanca pourra légitimement prétendre au titre à San Siro en mai prochain. Autrement…

Cristiano Ronaldo, Gareth Bale und Karim Benzema (v.l.)

Cristiano Ronaldo, Gareth Bale und Karim Benzema (v.l.)AFP

Réalisé avec Infostrada Sports

0
0