AFP

Ligue des champions: Wolfsburg bat La Gantoise (1-0 - 4-2 au total) et se qualifie pour les quarts

Wolfsburg a fini le travail et va découvrir les quarts de la C1

Mis à jourLe 08/03/2016 à 23:11

Publiéle 08/03/2016 à 22:36

Mis à jourLe 08/03/2016 à 23:11

Publiéle 08/03/2016 à 22:36

LIGUE DES CHAMPIONS - Sans forcer son talent, Wolfsburg s'est imposé mardi soir contre La Gantoise (1-0 - 4-2 sur l'ensemble des deux matches) en 8e de finale retour de la Ligue des champions. André Schürrle a inscrit l'unique but d'une rencontre sans véritable suspense à l'entame du dernier quart d'heure (74e). Les Loups découvriront les quarts de finale de la C1 au prochain tour.

Une petite performance pour une grande première. Vainqueur sur sa pelouse grâce à un but d'André Schürrle en huitième de finale retour de la Ligue des champions contre La Gantoise (1-0), Wolfsburg s'est qualifié mardi soir pour les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire.

Les Allemands avaient fait le gros du travail à l'aller en inscrivant trois buts à l'extérieur (2-3). Car dans leur antre, les hommes de Dieter Hecking ont beaucoup géré à défaut de bien jouer. Sans conséquence au final puisque les Belges, malgré toutes leurs bonnes intentions, ne sont pas parvenus à inverser le rapport de force.

Wolfsburg gêné à la relance

Wolfsburg n'a pas tremblé, mais Wolfsburg n'a pas non plus été particulièrement serein face à La Gantoise. Opposés à une équipe belge combative et jamais résignée, les Allemands ont mis plus d'une heure avant de prendre la mesure de leurs adversaires. Gênés en première période par le pressing belge et la technique de Sven Kums, placé devant la défense comme première rampe de lancement, les joueurs du VFL ont souffert.

Notamment dans la construction, où ils ont semblé mal à l'aise et très peu inspirés. Hormis un pétard de Joshua Guilavogui en début de rencontre (18e), les supporters de la Volkswagen Arena n'ont pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Avant que ses deux champions du monde n'entrent en scène.

Draxler – Schürrle, le duo gagnant

Après avoir laissé des boulevards en guise d'espace, les Loups ont verrouillé l'accès à leur surface. Avec la sortie de Simon, très remuant sur le flanc gauche, les Belges ont perdu leur mordant. Et Wolfsburg a appuyé là où ça faisait mal. Transparent jusqu'ici, Julian Draxler est sorti de sa boite au moment le plus opportun. Une accélération foudroyante, un centre en retrait pour André Schürrle et la messe était dite (1-0, 74e). Rideau. Il n'en fallait pas plus pour faire le bonheur de Dieter Hecking.

La Gantoise peut sortir la tête haute. Son parcours en C1 a été enthousiasmant et même rafraichissant à beaucoup d'égards. Mais avec cet effectif et avec les blessures de certains joueurs clés, la marche était trop haute pour la formation d'Hein Vanhaezebrouck. Ce succès en quarts permet à Wolfsburg d'intégrer le top 8 européen pour la première fois de son histoire. Les Allemands seront (très probablement) les adversaires sur qui tout le monde voudra tomber au tirage. Mais ils s'en inquièteront plus tard.

0 commentaire
Vous lisez :