AFP

Manchester City prend une option contre le Dynamo Kiev (1-3)

Manchester City n'a jamais été aussi proche des quarts

Le 24/02/2016 à 23:09

LIGUE DES CHAMPIONS - Manchester City, vainqueur sur le terrain du Dynamo Kiev (1-3), a pris une option en 8es de finale aller de Ligue des champions. Les Citizens, qui ont jusqu'ici toujours échoué aux portes des quarts, ont mené 2 à 0 avant de voir les Ukrainiens réduire le score dans une seconde période moins maîtrisée. Mais le beau but de Yaya Touré en fin de match va cependant peser.

Manchester City s'est mis dans des conditions idéales. En s'imposant sur la pelouse du Dynamo Kiev en huitième de finale aller de la Ligue des champions (1-3), les Skyblues ont pris une sérieuse option sur la qualification. Parfois mis en difficulté par de valeureux ukrainiens, les hommes de Manuel Pellegrini se sont mis à l'abri grâce à des réalisations de Sergio Agüero, David Silva et Yaya Touré. Manchester City tient le bon bout et peut sereinement envisager de se qualifier pour les quarts de finale de la Ligue des champions pour la première fois de son histoire.

L'équipe de Manuel Pellegrini a bien fait de tout miser sur la Ligue des champions depuis quelques semaines. Le combat face au Dynamo n'a pas été de tout repos, mais le résultat est là. En inscrivant trois buts à l'extérieur, Manchester City s'est mis sur les bons rails malgré un début de match qui n'augurait rien de bon. Puis Sergio Agüero a surgi. Profitant d'une remise parfaite de Yaya Touré sur un corner, la gâchette argentine a enchainé avec un contrôle orienté et une demi-volée qui a cloué le bec du Dynamo (0-1, 15e). Un but qui illustre toute la finesse du Kun.

Agüero, l'homme qui change tout

De la classe, Sergio Agüero n'en a pas non plus manqué sur le deuxième but des Citizens. Auteur d'une talonnade exceptionnelle sur l'action qui amène le but de David Silva (0-2, 40e), le Sud-Américain a régalé par sa technique élégante et la précision de ses gestes. Malgré une avance confortable à la mi-temps, les Citizens ont laissé leur adversaire reprendre espoir. A force de reculer et de subir le pressing agressif des Ukrainiens, les Anglais ont payé leur attentisme. La volée contrée de Buyalskiy a mis le doute dans les têtes de City (1-2, 58e).

Les hommes de Manuel Pellegrini ont même frôlé la correctionnelle à plusieurs reprises (72e, 77e). Sans un bon Joe Hart, Manchester City aurait pu quitter Kiev avec des regrets plein les valises. Mais Yaya Touré est entré en scène au bon moment pour donner de l'air à son équipe. Après avoir manqué une tête à bout portant (82e), le milieu ivoirien a expédié sa frappe du gauche dans le petit filet (1-3, 90e). Le club mancunien a soigné sa sortie. Les quarts de finale se rapprochent (enfin) à grand pas pour City.

0
0