Panoramic

PSG-Chelsea (2-1) - Se promener en L1 n'est pas un souci : Paris sait s'adapter en C1

Se promener en L1 n'est pas un souci : Paris sait s'adapter en C1

Le 17/02/2016 à 11:29

LIGUE DES CHAMPIONS - Si le PSG se balade sur la scène nationale et ne joue pas beaucoup de matches de niveau C1, le champion de France a démontré qu'il savait monter en régime lors de ce 8e de finale aller face à Chelsea (2-1). Les Parisiens se félicitent du visage qu'ils ont montré face aux Blues. Et ils ont raison de le faire.

De notre envoyé spécial au Parc des Princes

Il y avait un petit doute. Sur la capacité de ce PSG à élever son niveau après des semaines à jouer sur la scène nationale. Forcément. Car la L1, ce n'est pas la Ligue des champions. Et ce n'est pas faire injure aux autres équipes de L1 de le dire. Paris est surdimensionné pour son championnat. Mais pour ce retour en Ligue des champions après des mois à se frotter aux formations françaises, le triple champion de France en titre a démontré face à Chelsea (2-1) qu'il avait cette capacité à s'adapter quand il le fallait.

Vidéo - Blanc : "J'espère que ce but de Cavani va le remettre en confiance"

01:00
" Individuellement et collectivement, cela montre que l'on est dans le vrai"

Pas mécontent du résultat mais s'il avait mieux à faire, l'entraîneur parisien est surtout ravi d'avoir vu sa formation retrouver le style de jeu qu'il prône. Ce n'était pas toujours le cas ces dernières semaines, la faute au travail physique effectué durant la trêve et aux absences, celle de Marco Verratti notamment. Mais quand la musique de la C1 s'est fait entendre, Paris a retrouvé ses vertus. "On avait du mal depuis quelque temps à mettre notre philosophie en application. Là, on est satisfait de la prestation, au niveau footballistique c'est ce qu'on veut faire. On a gagné, 2-1 ce n'est pas un avantage très grand, mais en termes de style, c'est ce qu'on voulait", confirme Blanc, qui a sûrement en mémoire les prestations moins abouties face à l'OM ou Saint-Etienne.

Ses joueurs tracent le même sillon. "Cela fait longtemps que l'on avait pas mis autant d'intensité et produit du jeu comme on l'a fait ce soir", a glissé Blaise Matuidi en zone mixte. "Nous avons fait un très bon match, on s'est créé beaucoup d'occasions et on a mis beaucoup d'intensité, c'est difficile de battre Chelsea et on a réussi à le faire", a renchéri Maxwell. La formation londonienne chute en effet pour la première fois depuis l'arrivée de Guus Hiddink. Il ne faut pas l'oublier. Dans trois semaines, Paris devra remettre ça pour jouer avec le même visage. Car aller chercher la qualification ne sera pas évident. Le leader du championnat a cependant démontré qu'il était prêt à le faire. Et ce n'est pas le manque d'adversité en L1 qui va contrarier sa préparation.

Vidéo - Blanc : "Le grand regret de ce soir, c'est d'avoir pris ce but à la 45e minute"

00:57
0
0