AFP

PSG - Chelsea : Diego Costa, le retour de l'homme que l'on aime détester

Le retour de l'homme que l'on aime détester

Le 16/02/2016 à 09:31

LIGUE DES CHAMPIONS - Acteur principal de la dernière confrontation entre Chelsea et le PSG, Diego Costa a une revanche à prendre avec les Blues. L'attaquant, en forme actuellement et décrit comme "charmant" par Guus Hiddink, pèsera forcement sur les événements. A sa manière. Sans doute méchamment.

25 juillet 2015. Charlotte. USA, Caroline du Nord. Le PSG et Chelsea préparent leur saison lors de l'International Champions Cup, compétition qui occupe les puissants une fois l’été venu. Un match amical parmi tant d'autres. Si ce n'est que Diego Costa est sur le pré. Et le terme amical, Costa connait pas.

Diego Costa (Chelsea)

Diego Costa (Chelsea)Panoramic

Diego Costa, c'est le footballeur qu'on adore détester. Pour l'aimer, il faut l'avoir avec soi. Parce que le Brésilien se revendique autant du "joga bonito" de son pays natal qu’un défenseur italien des années 70. Costa vit pour marquer. A tous les sens du terme. Des buts. Les esprits. Et les articulations de ses adversaires. Avec lui, il n'y a pas de surprise ni de faux-semblant. L'enveloppe extérieure ne trahit pas l'intérieur. Diego Costa, c'est 186 centimètres et 80 kilogrammes de férocité et de rage nullement contenue.

" Il ne joue pas joli"

"Tout le monde connait Diego, il aime un peu chercher la bagarre, a reconnu Thibaut Courtois pour le CFC. Pas vraiment physiquement, mais peut-être pour que ses adversaires se déconcentrent. C’est aussi une qualité de Diego, et il est parfois dommage que les gens le sifflent parce qu’ils pensent qu’il est agressif ou qu’il ne joue pas joli." Costa ne joue pas "joli". Mais ce n'est pas ce que Chelsea lui demande. La Furia Roja, un peu plus, et c'est d'ailleurs sans doute pour cela que la greffe ne prend pas.

Diego Costa et David Luiz lors du match retour de 2015

Diego Costa et David Luiz lors du match retour de 2015Eurosport

Le poison absolu

Demandez donc à Laurent Koscielny (Arsenal) ou son coéquipier Gabriel, qui avait fini par craquer face à Costa en septembre dernier. Le massif avant-centre ne s’en était cependant pas sorti complètement indemne, héritant de 3 matches de suspension a posteriori.

Demandez aussi à Martin Skrtel, qui avait gouté aux crampons de Diego Costa la saison dernière.

Diego Costa et Martin Skrtel

Diego Costa et Martin SkrtelEurosport

A Ryan Shawcross, accusé par le natif de Lagarto de se négliger et d'oublier d'utiliser son déodorant quotidiennement.

Diego Costa avec Ryan Shawcross

Diego Costa avec Ryan ShawcrossImago

Ce à quoi sa femme a répondu avec humour...

On pourrait multiplier les exemples à foison. Il n'y en aurait jamais assez. Au moins, le PSG sait à quoi s'en tenir, comme il est au courant également que, si Diego Costa ne marque plus en C1 (1 seul but lors de ses 14 derniers matches), le numéro 19 est redevenu efficace en Premier League sous les ordres de Guus Hiddink (10 buts en championnat, dont 7 depuis l'arrivée du Néerlandais).

Guus Hiddink, qui a récemment fait connaissance avec le rugueux attaquant, n'a d'ailleurs pas beaucoup de mal à dire de son protégé. Bien au contraire. A l'écouter, Diego Costa est "accessible et charmant". "J'aime son attitude et son engagement, ajoute-t-il. Même s'il doit parfois être protégé quand certains incidents deviennent incontrôlables. Il n'en est toutefois pas toujours responsable parce que les gens croient maintenant que c'est toujours lui qui provoque. Mais il est sous contrôle désormais." Ça, on en reparlera mardi soir.

0
0