Panoramic

Une Superligue européenne ? Les clubs anglais nient tout projet

Une Superligue européenne ? Les clubs anglais nient tout projet
Par AFP

Mis à jourLe 02/03/2016 à 16:46

Publiéle 02/03/2016 à 16:11

Mis à jourLe 02/03/2016 à 16:46

Publiéle 02/03/2016 à 16:11

Article de AFP

PREMIER LEAGUE - Les poids lourds du football anglais Manchester United, Manchester City, Chelsea, Arsenal et Liverpool ont nié mercredi, par l'intermédiaire d'un porte-parole d'Arsenal, envisager la création d'un championnat européen réunissant les principales équipes des grands championnats nationaux.

La Superligue européenne, ce n'est visiblement pas pour tout de suite. Après les allégations du quotidien britannique The Sun qui évoquait, photos à l'appui, des "discussions secrètes" d'une Superligue européenne, les grosses écuries anglaises ont démenti l'information. Les représentants des principaux clubs de Premier League et la société Relevent Sports, qui organise l'International Champions Cup, un tournoi de pré-saison réunissant en Amérique du Nord certains des principaux clubs européens, s'étaient réunis mardi, soulevant plusieurs rumeurs.

"Nous sommes fortement opposés à toute scission", a affirmé mercredi un porte-parole d'Arsenal. "Ni Arsenal ni aucun club présent à cette réunion ne cherche à changer la Premier League et le paysage européen, et aucune conversation autour du remplacement de la Premier League ou de la création d'une Superligue européenne n'ont eu lieu". "Les discussions ont surtout porté sur l'International Champions Cup et les formats de compétitions européennes qui pourraient compléter la Premier League", a-t-il poursuivi.

Wayne Rooney (Manchester United)
Wayne Rooney (Manchester United) - Panoramic

Relevent Sports est détenue par le milliardaire américain Stephen Ross, également propriétaire de la franchise NFL des Miami Dolphins. Celui-ci n'aurait pas été présent à la réunion de mardi dans un grand hôtel londonien, à laquelle ont assisté Ed Woodward (Manchester United), Ferran Soriano (Manchester City), Ivan Gazidis (Arsenal), Bruce Buck (Chelsea) et Ian Ayre (Liverpool), selon des photos publiées par The Sun.

Mi janvier, le patron du Bayern Munich, Karl Heinz Rummenigge, avait évoqué la possibilité de voir à l'avenir un championnat européen avec une vingtaine de grands clubs d'Italie, d'Allemagne, d'Angleterre, d'Espagne et de France, sous l'égide de l'UEFA ou d'une autre organisation, dont certains matches pourraient être disputés en Asie et en Amérique. Cette hypothèse rappelle les projets récurrents de "Superligue", tournoi concurrent des compétitions de l'UEFA, portés par certains clubs européens, notamment au début des années 2000 à l'époque du G14, qui regroupait plusieurs grands clubs.

ECA (European Club Association) chairman and Bayern Munich's chairman Karl-Heinz Rummenigge speaks
ECA (European Club Association) chairman and Bayern Munich's chairman Karl-Heinz Rummenigge speaks - AFP
0 commentaire
Vous lisez :