AFP

Zlatan Ibrahimovic : "Sans manquer de respect à personne, le PSG est né quand le Qatar est arrivé"

Zlatan : "Sans manquer de respect à personne, le PSG est né quand le Qatar est arrivé"

Le 08/03/2016 à 19:16

Zlatan Ibrahimovic s’est présenté en conférence de presse, à la veille de Chelsea - PSG (20h45). L’occasion de parler du chemin parcouru par Paris depuis l’arrivée de QSI et de son avenir… qu'il imagine radieux. A Paris ou ailleurs.

Zlatan Ibrahimovic ne vient pas tous les jours en conférence de presse. Raison de plus pour en profiter et boire ses paroles. Mardi à Stamford Bridge, le Suédois s'est plié à l'exercice. Et a dit plein de choses. Sur lui, le PSG et la Ligue des champions. Cette dernière derrière laquelle il court toujours et encore depuis le début de sa carrière.

Zlatan Ibrahimovic (PSG) lors du match aller face à Chelsea

Zlatan Ibrahimovic (PSG) lors du match aller face à ChelseaAFP

Finira-t-il par la gagner ? Avec le PSG le 28 mai du côté de San Siro ? Il le souhaite, sans pouvoir l'assurer. Mais, pour lui, une chose est acquise : le Paris Saint-Germain parviendra à ses fins. Tôt ou tard. "Sans manquer de respect à personne, le PSG est né quand le Qatar est arrivé, il y a trois ans et demi", a-t-il lancé, faisant écho à une phrase malheureuse qui lui avait été reprochée il y a quelques années ("Avant à Paris, il n’y avait rien"). "Ils chasseront la Ligue des champions jusqu'au moment où ils la gagneront. Ils n'arrêteront pas. Avec ou sans moi."

" J'espère juste rester sur la pelouse plus longtemps "

Sur le même ton et quand il lui a été demandé de parler de son avenir, l’international suédois a assuré qu’il n’en était "qu’à l’échauffement" et qu’il avait de belles années devant lui. Un message au PSG pour une éventuelle prolongation ? Si elle ne vient pas, Ibra ne s’en fait pas. "Je ne suis pas inquiet, il y aura des offres. Mon futur me semble bon". En Angleterre ? "Je n'avais aucune relation avec l'Angleterre, mais après avoir marqué quatre buts face à sa sélection, elle est devenue parfaite."

0
0