Panoramic

Ligue des champions : Faire le break, c'est vraiment à la portée de Monaco

Faire le break, c'est vraiment à la portée de Monaco

Le 18/10/2016 à 17:44

LIGUE DES CHAMPIONS - Face à une équipe du CSKA Moscou en proie au doute, Monaco doit saisir l'occasion de conforter sa place de leader du groupe E mercredi (20h45). Mais pour cela, il faudra que l'équipe de Leonardo affiche son meilleur visage. Et il a un peu disparu ces derniers temps, et notamment vendredi à Toulouse.

Le contexte

Un match de Ligue des champions pour se relancer après une défaite à Toulouse, ça vous rappelle quelque chose ? En déplacement mardi à Moscou sur le terrain du CSKA, Monaco sera à peu près dans le même contexte que celui du PSG quand il était allé jouer à Ludogorets. Comme les Parisiens, les Monégasques ont certainement livré leur pire performance de la saison au Stadium (3-1). Ils avaient perdu plus largement à Nice (4-0), mais la prestation des hommes de Leonardo Jardim a été particulièrement pauvre sur les bords de la Garonne, avec seulement quatre tirs adressés sur le but toulousain…

Malgré son carton à Metz avant la trêve (0-7), Monaco a perdu un peu de sa superbe du début de saison depuis l'humiliation niçoise, à l'image de son dernier résultat en Ligue des champions, un nul arraché au bout du temps additionnel à domicile face à Leverkusen (1-1) qui lui a permis de garder la tête du groupe E. Mais le CSKA Moscou est un peu dans le dur lui aussi, et même davantage. Dernier de la poule, le club russe a péniblement mis un terme à une série de quatre matches sans victoire (dont trois défaites) en venant à bout du modeste FK Ufa (1-0) dans une ambiance un peu hostile, avec des banderoles des supporters moscovites réclamant la tête de l'entraîneur Leonid Sloutski.

Leonid Sloutski (CSKA Moscou)

Leonid Sloutski (CSKA Moscou)Panoramic

Dans la capitale russe, il s'agira d'un duel entre deux équipes en quête de confiance. Pour Monaco, toujours privé de Falcao, Dirar et Touré, c'est surtout une belle occasion de faire un grand pas vers la qualification pendant que ses deux autres poursuivants au classement, Tottenham et le Bayer Leverkusen, seront opposés en Allemagne. Un nul entre les deux formations ferait bien les affaires des Monégasques, qui compteraient alors trois points d'avance sur les Spurs en tête du classement en cas de succès sur le CSKA, qui sera sans Roman Emerenko et Alan Dzagoev.

Mais l'enjeu ne concernera pas seulement les clubs, car il sera aussi question de coefficient UEFA. La Russie s'est considérablement rapprochée de la France durant la dernière semaine européenne, marquée notamment par la victoire du FK Krasnodar face à Nice (5-2) en Ligue Europa. Il y a désormais moins de sept dixièmes d'écart entre les deux nations à la lutte pour la cinquième place toujours occupée par la France au classement des clubs établi par l'UEFA. Un succès en Russie donnerait un peu d'air à Monaco, mais aussi à l'ensemble du football tricolore.

Vidéo - Germain : "J'ai montré que je pouvais jouer seul devant"

00:29

Le joueur à suivre : Lacina Traoré

Lacina Traoré ne s'était pas trop fait remarquer la saison passée avec Monaco. Ou alors dans le mauvais sens du terme, avec sa maladresse chronique et surtout cette expulsion pour deux cartons jaunes stupides face à Lyon, en l'espace de deux minutes, dans un choc décisif pour la deuxième place remporté largement par les Gones (6-1). Prêté au CSKA Moscou, le géant ivoirien (2,03 m) se refait une petite santé en Russie avec trois buts inscrits dans les neuf premières journées de championnat, soit autant que la saison passée en L1 avec l'ASM. Il aura certainement à cœur de se faire remarquer contre le club auquel il appartient. Dans le bon sens du terme, même si cela ne ferait toujours pas les affaires monégasques…

Lacina Traoré (Monaco) a été expulsé à Lyon

Lacina Traoré (Monaco) a été expulsé à LyonPanoramic

Les équipes probables

Monaco : Subasic - Raggi (ou Sidibé), Glik, Jemerson, Sidibé (ou Mendy) - Bakayoko, Fabinho - Bernardo Silva, Moutinho, Lemar - Germain

CSKA Moscou : Akinfeev (ou Chepchugov) - Fernandes, Ignashevich, V. Berezutsky, Schennikov - Tosic, Wernbloom, Golovin, Natcho (ou Nababkin), Milanov - Traore (ou Ionov)

Ils ont dit

Leonardo Jardim (entraîneur de Monaco)

" Nous n'avons eu que 2 jours pour préparer ce match mais je suis certain que nous montrerons une bonne image demain"

Valère Germain (attaquant de Monaco)

" C'est un match important. La double confrontation avec le CSKA Moscou peut nous permettre de nous qualifier. "

Leonid Sloutski (entraîneur du CSKA Moscou)

" Concernant Lassina Traoré, vous aurez, avec les supporters de Monaco, la possibilité d'apprécier ses qualités sur le terrain."

Vidéo - Jardim : "Nous avons bien travaillé"

00:27

Trois stats à avoir en tête

24 : Le CSKA Moscou a pris au moins un but lors de ses 24 derniers matches de Ligue des champions. Il faut remonter à novembre 2011 et un nul face à Fenerbahçe (0-0) pour retrouver la trace d'un match où le club russe a gardé son but inviolé dans cette compétition. Ça peut motiver Monaco à attaquer.

2 : Le CSKA Moscou est resté muet lors de ses deux derniers matches à domicile en Ligue des champions. Ça peut rassurer la défense de Monaco.

3 : Monaco n'a pas pris le moindre but lors de ses trois derniers matches face à un club russe en Ligue des champions, et reste sur trois victoires lors de ses quatre derniers déplacements en Ligue des champions. Ça peut faire trembler les Moscovites.

Notre avis

Monaco va se remobiliser et aller chercher une victoire en Russie. Les Monégasques ont prouvé qu'ils avaient du caractère, qu'ils savaient se sublimer en Ligue des champions, et cela doit leur permettre d'effacer leur piètre prestation de vendredi à Toulouse. Le CSKA reste une équipe solide mais elle manque quand même d'arguments en attaque, et elle a quelques lacunes défensives que l'ASM doit pouvoir exploiter avec sa qualité offensive. L'équipe de Jardim semble être un cran au-dessus, et la perspective de se rapprocher des huitièmes en cas de succès doit la motiver pour confirmer cette impression.

Thomas Lemar, le milieu offensif de l'AS Monaco, en Ligue des champions 2016-2017.

Thomas Lemar, le milieu offensif de l'AS Monaco, en Ligue des champions 2016-2017.AFP

0
0