Getty Images

Lui aussi flambe comme jamais : Lemar, ce discret joyau de la couronne monégasque

Lui aussi flambe comme jamais : Lemar, ce discret joyau de la couronne monégasque

Le 20/04/2017 à 08:43

LIGUE DES CHAMPIONS – Thomas Lemar a signé une prestation de très haut niveau contre le Borussia Dortmund en quart de finale retour de la C1. Le milieu gauche a été décisif et fait de vraies différences. Comme souvent ces derniers temps. Mais la folie Mbappé le prive surement de nombreux lauriers.

Il n'y a pas que sur les terrains que Thomas Lemar est insaisissable. Après son match de haute volée contre Dortmund, il est passé devant les journalistes comme une flèche. Sans s'arrêter. Refusant comme à son habitude de parler. Pourtant, il en aurait eu des choses à raconter. Et n'avait rien à craindre. Toute la presse était là pour lui tresser des lauriers. Mais voilà, l'ancien Caennais ne se laisse pas attraper aussi facilement. Personne ne s'en plaint à Monaco.

Mercredi soir, lors de ce quart de finale retour de Ligue des champions, Lemar a encore une fois éclaboussé de son talent les débats. Deux passes décisives. Des accélérations ravageuses. Des dribbles assassins. Et des centres ou encore des frappes à foison. Sa copie pour ce match était presque parfaite tant il a joué juste avec sa fameuse patte gauche. Son association avec Benjamin Mendy a d'ailleurs été l'une des clefs de ce beau succès monégasque.

Il aligne les performances de classe

De Leonardo Jardim à Vadim Vasyliev en passant par ses coéquipiers, personne n'a cependant vraiment pris le temps de l'évoquer à l'issue de la rencontre. Comme ci, ça aussi, c'était un peu devenu une routine. Depuis quelques matches, le Guadeloupéen, excellent cette saison dans l'ensemble, enchaîne en effet les performances de classe.

Face à Manchester City au retour, il avait été l'un des hommes du match. Rebelote la semaine passée à Dortmund où il s'était déjà montré décisif et avait fait de sérieux dégâts dans la défense allemande en première période. Enfin samedi dernier contre Dijon (2-1), il a signé une entrée clef pour relancer son équipe.

Dans l'ombre, et pourtant…

Régulièrement, c'est lui qui donne le ton en début de rencontre. Si Bernardo Silva est moins étincelant actuellement, l'international français se montre clairement sous son meilleur visage. Sans faire de vagues. Il y a pourtant fort à parier qu'ils seront légion à taper à la porte de l'ASM cet été pour se renseigner sur son cas. Sur le plan médiatique, il paye aussi sûrement le retour en grâce de Falcao mais surtout l'explosion de Kylian Mbappé, qui n'en finit plus de surprendre.

Pur un peu, face au surdoué de l'attaque monégasque, il ferait presque figure d'ancien. Pourtant, Thomas Lemar n'a que 21 ans. Lui aussi a l'avenir pour lui. Et du talent à revendre. Mais c'est vrai que ça, on le savait déjà. Ces dernières sorties ne font que confirmer qu'il n'a pas fini d'être insaisissable.

Thomas Lemar face à Dortmund

Thomas Lemar face à DortmundGetty Images

0
0