Getty Images

Monaco, bien plus que l’addition d’incroyables talents

Monaco, bien plus que l’addition d’incroyables talents

Le 20/04/2017 à 17:24

LIGUE DES CHAMPIONS - La réussite de l'AS Monaco cette saison est liée à la qualité de ses joueurs. Mais le talent ne fait pas du tout. L'ASM, qualifiée pour les demi-finales de la C1, peut aussi s'appuyer sur une force collective qui fait la différence.

Ce n'est pas qu'une accumulation de talents. C'est bien plus que ça. L'AS Monaco a construit une formidable équipe cette saison. On a un peu tendance à se contenter de souligner les promesses individuelles présentes sur le Rocher durant cet exercice hors norme. Il faut bien reconnaitre que c'est difficile de faire autrement. De l'explosion du phénomène Mbappé à la percée au plus haut niveau de Bakayoko, Mendy et Sidibé en passant par la confirmation du talent de Lemar et Silva, ou encore la nouvelle dimension prise par Fabinho au cœur du jeu, il y a toujours des raisons de s'enflammer pour tel ou tel joueur.

Ce Monaco version 2016-2017 n'est pourtant pas qu'une pépinière riche en talents. Cette saison récompense aussi un travail de longue haleine. Depuis trois ans maintenant, Leonardo Jardim a eu le temps de construire son effectif et de mettre en place ses idées. L'ASM a aussi su recruter avec intelligence pour combler ses manques et renforcer son groupe. Aujourd'hui, le club de la Principauté en récolte les fruits. Et s'en frotte les mains. Car ses succès s'expliquent également par la notion de groupe et de collectif.

Kylian Mbappé

Kylian MbappéGetty Images

Un collectif qui peut faire oublier les absents

A chaque fois que l'on croise Monaco, il reste une impression d'un effectif qui vit bien. Les sourires complices à la sortie des vestiaires sont là pour en témoigner. Les sorties devant les micros tracent le même sillon. Bien sûr, les résultats n'y sont pas étrangers. Mais il n'y a pas que ça. Tous les Monégasques tirent dans le même sens. Il n'y a pas de jalousie, tous sont même ravis d'assister à l'éclosion de Mbappé ou de revoir Falcao à son meilleur niveau. Ça transpire dans leurs discours. Et cela se voit sur le terrain. Altruisme, respect des consignes et don de soi sont les maîtres mots du leader du championnat de France.

Il suffit de regarder le match de Joao Moutinho mercredi soir pour comprendre cette volonté de tout donner pour le groupe. Alors que l'ASM n'a pas eu beaucoup le ballon, le Portugais n'a pu s'illustrer dans le registre qui est le sien habituellement. Mais il a enchaîné les courses pour combler les vides dans un bloc qui a parfaitement coulissé. Un symbole parmi tant d'autres dans ce groupe où chacun connaît sa mission et fait tout pour la respecter.

Ce collectif bien huilé permet aussi d'oublier les absences. En huitièmes de finale contre Manchester City (Glik puis Jemerson) et en quart de finale (Bakayoko puis Fabinho ou encore Sidibé et Mendy), il a manqué des joueurs cadres. Des indispensables. Ça n'a pas été un problème. Jardim a su trouver des solutions pour faire sans. Tant dans le choix des hommes qu'en termes de tactique. C'est bien la force de cette ASM. Ce n'est pas seulement des talents côte à côte. C'est un vrai collectif qui fait des merveilles. Jardim, qui arrive à exploiter les qualités de chacun au mieux et à les mettre dans les meilleures dispositions, peut s'en féliciter. Si Monaco a le droit de rêver dans cette fin de saison, il y est pour beaucoup. Ce collectif, c'est sa réussite.

Radamel Falcao et Kylian Mbappé (Monaco).

Radamel Falcao et Kylian Mbappé (Monaco).Getty Images

0
0