Getty Images

Chelsea et la Roma se quittent sur un nul après un match de folie (3-3)

Sacrée soirée à Stamford Bridge !

Le 18/10/2017 à 22:36Mis à jour Le 18/10/2017 à 23:28

Des buts, des retournements de situation et du suspense : on ne s'est pas ennuyé à Stamford Bridge, mercredi en Ligue des champions. Chelsea, qui a mené 2-0 et s'est retrouvé à 2-3, a fait match nul avec une vaillante Roma (3-3), dans le groupe C. Les Blues conservent la tête du groupe (7 points), deux longueurs devant la Roma. L'Atlético est loin (2 points).

La soupe était un peu fade à Stamford Bridge ces derniers temps mais cette fois, le public londonien en a eu pour son argent. Chelsea et l’AS Roma se sont quittés sur un score de parité ce mercredi (3-3) au terme d’un match complétement fou. Les Blues ont d’abord mené 2-0 contre le cours du jeu grâce à David Luiz (11e) et Eden Hazard (37e) mais se sont fait renverser par d’excellent Romains. Hazard a dû sauver les meubles tandis qu’Aleksandar Kolarov (40e) et Edin Dzeko par deux fois (64e, 70e) ont marqué pour le club italien. Statu quo donc dans cette poule C tellement relevée et passionnante.

Avec deux buts d’avance malgré une possession de balle très faible (moins de 40% sur l’ensemble de la première période), Antonio Conte a dû entrevoir le coup parfait et de solides garanties pour la première place du groupe. Mais une fois n’est pas coutume, l’équipe la plus ambitieuse dans le jeu a été récompensée. Et Chelsea s'est fait secouer par deux vieilles connaissances de la Premier League, plus spécifiquement de Manchester City.

Dzeko a fait vaciller Chelsea

C’est d’abord Kolarov qui a redonné espoir à une Roma meurtrie par deux buts assassins en contre, grâce à un grand pont mémorable sur Cesar Azpilicueta et une frappe enchaînée sous la barre de Thibaut Courtois (2-1, 40e). Son partenaire Edin Dzeko a été encore plus loin en inscrivant le but de cette troisième journée de phases de poules : une reprise de volée d’instinct du gauche, à la réception d’une longue transversale verticale de Federico Fazio (64e). En feu, le Bosnien s’est offert un doublé de la tête, reprenant un coup franc excentré…de Kolarov. Dzeko aurait pu être le bourreau absolu des Londoniens mais il a raté la balle de 4-3 en fin de match (81e).

Dans les intentions, la Roma aurait mérité mieux qu’un point. Elle a seulement eu la malchance de tomber sur un Chelsea froid de réalisme et surtout un Eden Hazard retrouvé. Le Belge, qui n’avait plus marqué en Ligue des Champions depuis le 11 mars 2015 (contre le PSG) et qui n’avait inscrit qu’un but sur ses quatorze derniers matches en club est sorti de sa boîte au bon moment. Son doublé (37e, 75e) et sa prestation globalement aboutie ont évité à son équipe une belle désillusion.

Gary Cahill, Chelsea, AS Rome

Gary Cahill, Chelsea, AS RomeGetty Images

0
0