Getty Images

Ligue des champions : Tottenham domine largement le Real Madrid et assure sa qualification (3-1)

A Tottenham les joies du printemps, au Real les doutes de l'automne

Le 01/11/2017 à 22:34Mis à jour Le 01/11/2017 à 23:48

LIGUE DES CHAMPIONS - Tottenham a réalisé une performance de premier choix mercredi soir à Wembley en dominant assez largement le Real Madrid (3-1). Dele Alli a signé un doublé tandis que Christian Eriksen a donné plus d'ampleur au score. Si Cristiano Ronaldo a réduit l'écart en fin, cela n'a pas suffi pour les Merengue. Les Spurs sont qualifiés pour les huitièmes de finale.

Il fut un temps où Tottenham était incapable de gagner à Wembley. Mais cette époque est révolue. Mercredi soir, dans l'enceinte londonienne, les Spurs ont fait voler en éclats un Real Madrid qui confirme son début de saison difficile (3-1). Emmenés par son trio offensif Kane - Alli - Eriksen, les hommes de Mauricio Pochettino ont montré qu'ils avaient les arguments cette saison pour tenir tête aux géants sur la scène européenne et se sont qualifiés par la même occasion pour les huitièmes de finale.

Si Harry Kane a souvent monopolisé les louanges ces dernières semaines du côté de Tottenham, Dele Alli lui a ravi la vedette face aux Merengue. En déployant une énergie folle tout d'abord, mais aussi et surtout en se montrant décisif devant le but à deux reprises. Sa première réalisation est intervenue peu avant la demi-heure de jeu. L'international anglais s'est jeté pour marquer à bout portant après un centre de Kieran Trippier (1-0, 27e). De quoi récompenser la première période aboutie du club anglais, plus mordant que son adversaire.

Première défaite du Real en poules de C1 depuis 2012

Privés de Raphaël Varane, Dani Carvajal, Keylor Navas et Gareth Bale, les joueurs de Zinédine Zidane ont souvent laissé énormément d'espace à des Spurs qui n'en demandaient pas tant. Alli a su en profiter en doublant la mise au retour des vestiaires sur une frappe déviée par Sergio Ramos (2-0, 56e). Et alors que la Maison Blanche venait de se créer une énorme occasion dans les six mètres des Londoniens (62e), ce sont ces derniers qui ont finalement pris le large à l'issue d'un contre conclu par Christian Eriksen d'un tir à ras de terre plein de sang-froid (3-0).

Le tenant du titre a alors commencé à se rebeller de manière plus franche. De manière logique, Cristiano Ronaldo a fini par réduire l'écart d'une frappe puissante et rasante après un bel effort de Marcelo (3-1, 80e). Dans la foulée, les Merengue ont évidemment poussé, mais leurs adversaires ont su tenir pour leur infliger leur première défaite lors d'une phase de groupes de C1 depuis 2012.

Mauricio Pochettino peut avoir le sourire, son équipe est assurée de passer les poules. Une première depuis 2010-2011 et une compétition qu'ils avaient fini par quitter en quarts de finale contre… le Real. Les Madrilènes peuvent envisager la qualification malgré le revers en raison du nul entre Dortmund et l'Apoel Nicosie (1-1). Une nouvelle qui ne suffira cependant pas à effacer les doutes qui se sont logés dans la tête des joueurs depuis le début de saison.

0
0