Getty Images

Même malmené, ce City parvient à gagner (et se qualifier) face à Naples

Même malmené, ce City parvient à gagner (et se qualifier)

Le 01/11/2017 à 22:39Mis à jour Le 01/11/2017 à 23:14

LIGUE DES CHAMPIONS - A l’issue d’un match encore une fois spectaculaire, Manchester City, mis en difficulté par une superbe équipe du Napoli, a réussi à remporter la mise (2-4) et s’est ainsi qualifié pour les huitièmes de finale. Buteur en fin de match, Sergio Aguëro est devenu le meilleur buteur du club citizen.

Deux sommets qui n’ont pas déçu. Mais, à la fin, un résultat similaire : une victoire de Manchester City. Dans un match animé et très spectaculaire au San Paolo ce mercredi, les Citizens ont pris le meilleur sur une équipe du Napoli très séduisante mais pas assez efficace (2-4).

Grâce à cette victoire, les Anglais valident d’ores et déjà leur ticket pour les 8es de finale avec 12 points en 4 matches. Avec cette défaite, en revanche, le Napoli est au pied du mur avec 3 points, six de moins que le Shakhtar Donetsk, vainqueur face au Feyenoord (3-1).

Pendant une demi-heure, City n’a pas vu le jour

C’était le monde à l’envers. Alors que la manche aller avait vu City dominer de manière spectaculaire pendant les trente premières minutes avant de baisser le pied (2-1), les deux équipes avaient échangé leur costume ce mercredi. Ultra-dominateur et largement supérieur à la faveur d’un pressing impressionnant, le Napoli a tardé à trouver l’ouverture malgré de nombreuses situations.

Finalement, à la faveur d’une caresse de Mertens pour Insigne, ce sont bien les Italiens qui ont ouvert le score (1-0, 21e). Mérité mais insuffisant face à cette armada qu’est Manchester City. Après la sortie sur blessure de Ghoulam obligeant le Napoli à se réorganiser tactiquement (28e), les Citizens sont repartis vers l’avant. Et ça a fait mal. Une fois l’égalisation obtenue par Otamendi sur corner (1-1, 34e) consécutif à deux grosses situations chaudes d’Agüero et Gundogan, la troupe de Pep Guardiola a appuyé sur l’accélérateur pour aller chercher son ticket.

Même en contre, City est redoutable

C’est d’abord Stones - d’une tête smashée ayant rebondi sur la barre - qui a offert l’avantage aux Citizens (1-2, 48e). Puis, c’est à la faveur de contres assassins que les leaders de Premier League ont mis la tête sous l’eau aux Napolitains par Sergio Agüero (2-3, 69e) puis, en toute fin de match, par Raheem Sterling (2-4, 90+2e). Au passage, l’Argentin est devenu le meilleur buteur de l’histoire des Citizens.

Mais tout n’a pas été simple. City a même frôlé la correctionnelle en seconde période après l’égalisation sur penalty de Jorginho (2-2, 64e). C’est finalement Callejon qui manqué l’occasion du match seul face à Ederson après un nouveau mouvement. L’Espagnol a raté son duel et vu sa frappe dans les nuages de San Paolo et la chance du Napoli avec. Même porté par un Insigne en feu ce mercredi, les Italiens sont désormais au pied du mur et voient leurs chances de continuer en C1 se réduire à peau de chagrin. Pour City, en revanche, tout va bien. On souhaite bien du courage à l’équipe qui tirera le club mancunien en décembre prochain.

0
0