Getty Images

Monaco ramène un point du Besiktas (1-1), la qualification s'éloigne un peu plus

Un point et Monaco reste en suspens

Le 01/11/2017 à 19:54Mis à jour Le 01/11/2017 à 20:41

LIGUE DES CHAMPIONS - L'AS Monaco n'a pas démérité mais n'a pu faire mieux qu'un match nul mercredi à Istanbul, chez le Besiktas (1-1). Les hommes de Leonardo Jardim avaient pourtant ouvert le score juste avant la mi-temps. Ce point, le deuxième de l'ASM en quatre matches, éloigne malgré tout un peu plus la qualification pour les huitièmes de finale.

Il y a eu du mieux par rapport au match aller mais cette AS Monaco-là a trop manqué de constance pour sortir vainqueur de son déplacement à Istanbul (1-1). Rony Lopes a éteint le vacarme du Vodafone Park juste avant la pause. Mais un penalty de Cenk Tosun a débridé une partie que l'ASM maitrisait jusqu'alors. Malgré des occasions de part et d'autre, le score n'a plus évolué. Ce résultat nul rapproche les Aigles Noirs de leur premier huitième de finale de C1. En revanche, Monaco ne maîtrise plus son avenir européen.

Monaco continue de prendre de l'aisance dans son nouveau système en 4-2-3-1. Pour étouffer l'intensité adverse, les joueurs de Leonardo Jardim ont livré une réponse intéressante en première mi-temps en adoptant un pressing efficace. Devant cette prise de risques, la charnière centrale a souvent été livrée à elle-même. Mais Glik et Jemerson ont été impériaux durant le premier acte. L'interception du Brésilien a notamment évité un face-à-face dangereux entre Subasic et Oguzhan Ozyakup (9e). La réussite a aussi aidé le portier croate lorsque Gokhan Gonul n'a pas su cadrer après avoir su effacer Keita Baldé (44e).

Disciplinés dans l'ensemble mais peu dangereux offensivement, l'ASM a fait trembler une première fois Fabri sur une déviation de Rony Lopes à la réception d'un centre de Jovetic (37e). Le Monténégrin était entré à la place de Thomas Lemar, victime d'une entorse acromio-claviculaire. Cette blessure est la seule mauvaise nouvelle de la première période pour Monaco. Car l'ouverture du score d'un plat du pied enroulé par Rony Lopes a stupéfait tout le stade au meilleur moment (0-1, 45e+1).

Une inconstance coupable

Mais la confiance n'a pas encore gagné tout le groupe monégasque, notamment Youri Tielemans. Une perte de balle du Belge a coûté un penalty à ses partenaires lorsque Jorge, peu inspiré toute la soirée, a taclé Ricardo Quaresma dans la surface. Cenk Tosun s'est chargé de marquer en force (1-1, 54e) pour inscrire son 4e but dans la compétition. Plus tard, Tielemans a failli entraîner la défaite des siens après s'être fait déposséder du ballon mais Quaresma n'a pas su cadrer malgré un but vide (59e).

En fin de match, Monaco a multiplié les tentatives sans réussite avec une frappe excentrée de Raggi (71e), une volée de Glik (76e), une tête de Jemerson (88e) ou deux occasions franches pour Keita Baldé (84e et 90e+3). Mais un an après avoir atteint le dernier carré, le parcours monégasque dans l'élite européenne devrait s'arrêter à six rencontres cette saison. Avec deux points en 4 journées, Monaco doit désormais viser le fauteuil qualificatif pour la Ligue Europa.

0
0