Getty Images

Noir c'est noir : Monaco termine sur une débâcle à Porto (5-2)

Noir c'est noir

Le 06/12/2017 à 22:38Mis à jour Le 07/12/2017 à 00:18

LIGUE DES CHAMPIONS - Une dernière déroute pour finir le calvaire. Monaco a été largement battu sur la pelouse de Porto (5-2), mercredi soir, pour son dernier match de poule en Ligue des champions. Grâce à ce large succès, les Portugais assurent leur qualification pour les 8es de finale au détriment de Leipzig. Les Monégasques terminent eux bons derniers du groupe G, sans le moindre succès.

Catastrophique jusqu'au bout. Ce dernier match de la saison en Ligue des champions a été à l'image de la campagne européenne monégasque 2017-2018. Avec une équipe bis, l'AS Monaco, déjà éliminée de toutes compétitions européennes avant le coup d'envoi de cette rencontre, a sombré pour sa dernière sortie en C1 à Porto (5-2) et termine cette phase de poule sans la moindre victoire, une première dans son histoire… Quelques mois après la fin de son formidable parcours la saison passée en C1, l'ASM est retombée bien bas sur la scène européenne.

Sur la pelouse portugaise, Monaco n'a pas su sauver la face et a une nouvelle fois pris l'eau. Conscient que sa saison se joue maintenant dans l'Hexagone, Leonardo Jardim n'a cependant pas aidé sa formation avec un onze très remanié. Avec Diego Benaglio dans le but, la doublette Kevin Ndoram - Soualiho Meite au milieu ou encore Guido Carrillo et Adama Diakhaby en attaque, l'AS Monaco n'avait pas de repères. Et ça s'est vu. En défense et dans la construction, le champion de France a affiché ses doutes et ses errements.

Falcao a marqué et a été applaudi

Emmené par un très bon Yacine Brahimi au cœur du jeu, le FC Porto en a profité à merveille. Engagé dans un mano a mano à distance avec Leipzig en vue des 8es de finale, le double champion d'Europe (1987, 2004) a assuré sa qualification en s'imposant tranquillement. Les joueurs de Sergio Conceiçao ont pu compter sur un doublé de Vincent Aboubakar (1-0, 9e puis 2-0, 33e), à nouveau intenable contre le champion de France en titre, puis un but de Yacine Brahimi (3-0, 45e) pour tuer le suspense. Alex Telles (3-1, 65e) puis Francisco Soares (5-2, 88e) ont ensuite mis les Dragons à l'abri.

Dans cette soirée bien terne pour l'ASM qui a vu les deux formations finir à dix après les expulsions de Felipe et Rachid Ghezzal (38e) pour des claques respectives, il y a eu une belle image. Après le penalty marqué par Kamil Glik (3-1, 61e), Falcao, rentré quelques minutes plus tôt avec Joao Moutinho, a marqué sur son ancienne pelouse. Le public de l'Estadio do Dragão l'a alors applaudi, en souvenir du bon vieux temps quand le Colombien avait affolé les compteurs sous les couleurs de Porto. La seule belle image de cette saison européenne pour l'AS Monaco.

0
0