Getty Images

Zinedine Zidane : "Avant, avec deux occasions, on marquait deux buts. Ce n’est plus le cas"

Zidane : "Avant, avec deux occasions, on marquait deux buts. Ce n’est plus le cas"

Le 02/11/2017 à 00:42Mis à jour Le 02/11/2017 à 08:41

LIGUE DES CHAMPIONS - Surclassé par Tottenham ce mercredi à Wembley (3-1), le Real Madrid a connu sa première défaite en phase de poules depuis 2012. Mais surtout sa deuxième consécutive après sa déroute à Girona le week-end dernier. Une mauvaise passe que Zinedine Zidane ne veut pas minimiser. Mais, optimiste, le Français veut déjà se tourner vers l’avenir.

Et, en conférence de presse, ZZ ne s’en est pas caché : "C’est une nuit difficile, c’est tout. On a perdu contre une équipe qui était meilleure. Pas besoin de tourner autour du pot". Mais pour autant, Zidane refuse de paniquer. Ce n’est pas son genre : "Je ne suis pas inquiet. Je ne le suis jamais" a-t-il avancé.

" Le ballon ne veut pas rentrer"

Car le contenu du match, à l’inverse du résultat, n’est pas forcément à jeter pour l’entraîneur du Real : "De notre côté, nous n'avons pas mal joué. Nous avons eu des occasions, mais le ballon n'est pas rentré" a-t-il détaillé avant de regretter que la réussite ait fui son équipe ces dernières semaines : "On n’est pas perdu mais il nous manque la sérénité qu’on avait face au but. Avant, avec deux occasions, on marquait deux buts. Ce n’est plus le cas. On n’arrive pas à la mettre au fond" a-t-il encore expliqué.

Pourtant, au-delà de la réussite offensive, d’autres raisons sont à avancer pour expliquer la forme madrilène. Notamment au niveau physique. Tirant la langue face à la mobilité des Anglais, les coéquipiers de Cristiano Ronaldo semblent moins frais. Mais Zidane ne le voit pas de cet œil-là : "Je ne peux pas dire que nous sommes dans un mauvais état physique. Certains joueurs récupèrent mieux que d'autres, mais pour l'instant, il faut plus se pencher sur l'aspect psychologique, rester calme et mettre les buts que nous n'avons pas mis récemment".

L’aspect psychologique, cela semble effectivement le premier levier à activer pour ZZ. C’est d’ailleurs sa grande réussite depuis son arrivée au Real : avoir maintenu la sérénité dans un vestiaire qui ne le connaissait guère face à la pression inhérente de jouer pour les Merengues. Pour autant, aucune formule magique pour le druide Zidane. Simplement retrouver la confiance via les terrains comme il l’a expliqué : "Tu perds deux matches de suite, tu ne peux pas être tranquille mentalement. On a quatre jours pour se reposer et le football continue". Avant de trancher, lucide : "Il n’y a pas d’autres remèdes".

Zinedine Zidane

Zinedine ZidaneGetty Images

0
0