FOOTBALL Ligue Europa 2013 Bordeaux Tidiane Diabaté - AFP
 
Article
commentaires
Football > Ligue Europa

Vainqueur du Dynamo Kiev (1-0), Bordeaux se qualifie pour les huitièmes de la Ligue Europa

Bordeaux ne tombe pas dans le piège

Par Foot123
Dans cet article
Dernière mise à jour Le 22/02/2013 à 00:17 -
Par Foot123 - Le 22/02/2013 à 00:17
Revenu d'Ukraine avec un nul à l'aller (1-1), Bordeaux a validé son billet pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa en battant le Dynamo Kiev au match retour (1-0). Un but de Cheick Tidiane Diabaté a scellé la qualification des Girondins qui affronteront les 7 et 14 mars prochains le Benfica Lisbonne, tombeur du Bayer Leverkusen en seizièmes de finale.

Au terme d'une opposition similaire au match aller, Bordeaux s'impose à domicile face au Dynamo Kiev (1-0), grâce à un but de Cheick Diabaté, et rejoint le Benfica Lisbonne en huitièmes de finale de Ligue Europa. Une qualification aux allures de miracle pour des Marine et Blanc bien inférieurs à la formation d'Oleg Blokhine, qui pourra longtemps regretter l'inefficacité de son équipe.

Carrasso, muraille girondine

Confronté à de nombreux forfaits, Francis Gillot avait décidé d'aligner un onze inédit, avec une défense centrale Planus-Marange, un Trémoulinas repositionné milieu gauche, et les titularisations de Poundje et Poko, jeunes joueurs issus du centre de formation. Deux paris aux résultats différents, le premier faisant illusion sur quelques belles accélérations, le second se montrant au contraire d'une grande fébrilité au cours du premier acte. A la décharge du Gabonais, l'ensemble des Girondins sont passés à côté d'une première période outrageusement dominée par le Dynamo Kiev.

A l'image du match aller, les Ukrainiens ont très vite profité de leur supériorité technique pour s'installer dans le camp bordelais. Multipliant les situations chaudes devant les cages de Carrasso (8e, 20e, 27e, 33e), la formation d'Oleg Blokhine, comme la semaine passée, a encore fait la démonstration d'une inefficacité criante. Maladroits, les Kiéviens ont aussi été malchanceux. Même en cadrant leurs frappes, ils ont constamment vu briller le portier girondin, décisif devant Yarmolenko (22e), sérieux sur le coup franc de Veloso (32e) et miraculé face aux deux mêmes joueurs quelques minutes plus tard (37e).

Diabaté, sauveur inattendu

Contre le cours du jeu, le club au scapulaire a alors ouvert le score sur sa toute première occasion. A l'issue d'un corner estampillé Trémoulinas, Mikhalik ratait son dégagement de la tête et servait idéalement Diabaté face à Koval. Sans paniquer, l'international malien ouvrait son pied (1-0, 41e). Dans une rencontre digne des plus grandes confrontations de handball, le Dynamo a repris sa large domination au retour des vestiaires. Mais malgré les entrées en jeu d'Ideye Brown et Gusev, l'équipe d'Oleg Blokhine n'a jamais trouvé la solution, ni par l'international ukrainien (52e), ni par Kranjcar (47e), Yarmolenko (56e), ou encore Haruna (66e), qui n'avait pourtant plus qu'à pousser la sphère au fond des filets.

Meilleurs sur la fin de match, les Girondins peuvent savourer un succès acquis de haute lutte. De leur côté, les partenaires de Taye Taïwo ont fait la démonstration d'une inefficacité rare, non pas seulement ce jeudi soir, mais sur l'ensemble des deux matches. Une chance pour le FCGB qui n'a pas laissé passer l'opportunité. En huitièmes de finale de la Ligue Europa, les hommes de Francis Gillot affronteront le Benfica Lisbonne, tombeur du Bayer Leverkusen.

 
 

commentaires


  • Zakaria Chahid23/02/2013 16:06

    Bravo les girondins

  • firemario22/02/2013 22:37

    très bon Poundjé !!!

  • jptennis97722/02/2013 20:30

    Bravo au fcgb