AFP

Dortmund écrase Tottenham (3-0) et met un pied en quart de finale

Dortmund sanctionne le manque d'ambition de Tottenham

Mis à jourLe 10/03/2016 à 22:48

Publiéle 10/03/2016 à 20:51

Mis à jourLe 10/03/2016 à 22:48

Publiéle 10/03/2016 à 20:51

LIGUE EUROPA - Le Borussia n'a fait qu'une bouchée de Tottenham, arrivé avec une équipe B à Dortmund en huitième de finale aller, jeudi soir (3-0). Un but d'Aubameyang et un doublé de Reus ont permis aux Allemands de faire un grand pas vers les quarts de finale avant le match retour prévu la semaine prochaine.

Ce devait être un choc, mais il n'en a rien été. Et le Borussia Dortmund a déjà un pied en quart de finale. Devant leur public, les joueurs de Thomas Tuchel ont largement dominé Tottenham (3-0), jeudi soir lors des huitièmes de finale aller de Ligue Europa. Aubameyang (30e) et Reus (61e, 70e) par deux fois ont permis à leur équipe de prendre plus qu'une option sur la qualification à l'issue d'un match à sens unique.

Souvent loué pour ses choix depuis son arrivée sur le banc des Spurs en 2014, Mauricio Pochettino risque fort d'essuyer des critiques après cette défaite. Pour défier Dortmund, deuxième de Bundesliga, invaincu depuis onze matches toutes compétitions confondues, le manager argentin avait choisi de faire tourner son effectif, laissant notamment Kane et Lamela sur le banc ainsi que Dier au repos. Impossible de savoir si, avec l'ensemble de ses titulaires, Tottenham aurait réussi une autre performance. Mais une chose est sûre, avec ce onze-là, il a été dépassé durant la quasi intégralité du match.

33e but de la saison pour Pierre-Emerick Aubameyang

Quasi, car la formation anglaise a réussi l'une de ses deux seules frappes cadrées de la partie par Christian Eriksen (1re) après moins d'une minute de jeu. Le temps pour le Borussia Dortmund de rentrer dans la partie et d'imposer progressivement son style, alternant phases de possession, attaques soudaines et contres menés à toute allure. Erik Durm (7e) a été le premier à se mettre en évidence du côté des Allemands. Henrikh Mkhitaryan lui a emboîté le pas en sollicitant Hugo Lloris d'une splendide demi-volée de 25 mètres (15e).

Hugo Lloris
Hugo Lloris - AFP

Mais c'est l'inévitable Pierre-Emerick Aubameyang qui a débloqué la situation pour son équipe d'une tête parfaitement placée après un centre non moins idéal de Marcel Schmelzer (1-0, 30e). La 33e réalisation de l'international gabonais toutes compétitions confondues cette saison. Et si Marco Reus a failli aggraver le score sur coup franc (37e) peu avant la pause, ce n'était en réalité que partie remise. Car l'international allemand a bien été l'auteur du deuxième but des siens, d'une puissante volée après un corner dévié de la tête par Hummels (2-0, 61e) au cours de la seconde période. Et il s'est même offert un doublé neuf minutes plus tard en reprenant du plat du pied un service précis de Durm (3-0, 70e).

L'addition aurait même pu être plus lourde pour Tottenham si Gonzalo Castro n'avait pas trouvé le poteau de Lloris un peu plus tôt (51e). Les Spurs pourront bien arguer que l'arbitre de la rencontre, Cüneyt Çakır, n'a pas sifflé un penalty évident sur Heung-min Son (52e) alors que le match était encore indécis. Mais ils seraient de bien mauvaise foi tant la différence entre les deux équipes était importante jeudi soir. Pour preuve, les hommes de Mauricio Pochettino n'ont pas réussi une seule passe dans la surface adverse au cours de la rencontre. Une simple statistique qui en dit pourtant long sur la prestation de ces derniers.

0 commentaire
Vous lisez :