AFP

Séville a pu compter sur ses Français, la Lazio giflée

Séville a pu compter sur ses Français, la Lazio giflée

Mis à jourLe 17/03/2016 à 23:58

Publiéle 17/03/2016 à 23:26

Mis à jourLe 17/03/2016 à 23:58

Publiéle 17/03/2016 à 23:26

Article de Glenn Ceillier

Avec un doublé de Kévin Gameiro et un but d'Adil Rami, le FC Séville a corrigé le FC Bâle (3-0) pour aller une nouvelle fois en quarts de finale de la Ligue Europa. La Lazio Rome a subi une correction sur sa pelouse (0-3) et s'est fait sortir par le Sparta Prague. Un nouveau but d'Aritz Aduriz a permis à l'Athletic Bilbao, pourtant battu par Valence (2-1), de décrocher son billet pour les quarts.

Lazio Rome - Sparta Prague : 0-3 (aller : 1-1)

Une claque pour la Lazio et le football italien. Après avoir ramené un bon nul de Prague (1-1), les Romains ont été giflés sur leur pelouse au retour. Les Tchèques ont débuté le match par le bon bout grâce à Borek Dockal (0-1, 10e) puis Ladislav Krjci (0-2 12e) avant d'assommer les coéquipiers de Miroslav Klove avant la mi-temps avec un troisième but inscrit par Lukas Julis (0-3, 44e). Le Sparta Prague se retrouve dans le Top 8 d'une compétition européenne pour la première depuis la saison 1992-93 (C2). Avec cette élimination de la Lazio, il n'y a en revanche plus de clubs italiens en Coupe d'Europe cette saison.

FC Séville - FC Bâle : 3-0 (aller : 0-0)

Le FC Séville peut dire merci à ses Français. Grâce à un but d'Adil Rami d'une tête plongeante sur corner (1-0, 35e) pour ouvrir le score puis un doublé de Kévin Gameiro (2-0, 44e puis 3-0, 45e), le club andalou, tenu en échec 0-0 à l'aller, a sorti le FC Bâle (3-0). Gameiro s'offre ainsi une belle réaction quelques heures après avoir été snobé par Didier Deschamps ce jeudi.

Pour le FC Séville, c'est une première. Pour la première fois, un club va en effet disputer trois saisons de suite les quarts de finale de la Ligue Europa. Mais Séville ne compte pas s'arrêter en si bon chemin. Les Andalous visent un historique troisième sacre consécutif dans cette compétition. Et ils vont pouvoir compter sur leurs Français pour tenter d'y parvenir.

Valence - Athletic Bilbao : 2-1 (aller : 0-1)

Aritz Aduriz a encore frappé. Avec son 8e but en Ligue Europa cette saison, le buteur basque a offert la qualification à l'Athletic Bilbao (2-1). Valence, battu 1-0 à l'aller, avait pourtant fait le plus dur en prenant deux buts d'avance grâce à Santi Mina (1-0, 13e) et Aderlan Santos (2-0, 37e). Mais Aduriz a surgi pour marquer ce but si précieux (2-1, 75e). Grâce à lui, l'Athletic Bilbao retrouve ainsi les quarts de finale de la Ligue Europa pour la première fois depuis sa finale en 2011-2012.

Braga - Fenerbahçe : 4-1 (aller : 0-1)

Fenerbahçe a sombré. Le club turc, vainqueur à l'aller (0-1), a craqué après la pause. L'expulsion de Mehmet Topal (66e) pour un deuxième carton jaune a tout changé alors que le score était à 1-1. Braga a alors pris l'avantage juste après sur le penalty concédé grâce à Josué (2-1, 69e) avant de prendre le large par l'intermédiaire de Nikola Stoiljković (3-1e, 74e) et Rafa Silva (4-1, 83e). Fenerbahçe a même fini à 8 avec les expulsions d'Alper Potuk (87e) et Volkan Şen (90e+7). Finaliste en 2010-2011, le club portugais retrouve les quarts de finale pour la première fois après quatre ans d'absence.

Anderlecht - Shakhtar Donetsk : 0-1 (aller : 1-3)

Après avoir pris une option à l'aller (1-3), le Shakhtar Donetsk a confirmé avec un but d'Eduardo pour signer une nouvelle victoire contre Anderlecht (0-1). Le club ukrainien est dans le grand huit de cette C3.

Bayer Leverkusen - Villarreal : 0-0 (aller : 0-2)

Le Bayer Leverkusen n'a pas réussi à renverser la donne. Incapable d'emballer vraiment la rencontre, le club allemand s'est cassé les dents sur la défense de Villarreal et a dominé stérilement ce huitième de finale retour. Fort de sa confortable victoire du match aller (0-2), le Sous-marin jaune a géré tranquillement, sans vraiment trembler, pour rejoindre les quarts pour la première fois depuis 2010-2011.

Cédric Bakambu (Villarreal) taclé par Kyriakos Papadopoulos (Bayer Leverkusen), jeudi 17 mars 2016
Cédric Bakambu (Villarreal) taclé par Kyriakos Papadopoulos (Bayer Leverkusen), jeudi 17 mars 2016 - AFP
0 commentaire
Vous lisez :