AFP

Liverpool domine Manchester United (2-0) et prend une option pour les quarts de finale

Liverpool ira à Manchester avec deux longueurs d'avance

Mis à jourLe 10/03/2016 à 23:24

Publiéle 10/03/2016 à 22:54

Mis à jourLe 10/03/2016 à 23:24

Publiéle 10/03/2016 à 22:54

LIGUE EUROPA - Liverpool a remporté la première manche face à Manchester United à huitième de finale aller, jeudi soir, grâce à Sturridge et Firmino (2-0). A confirmer dans une semaine.

Liverpool a fait le boulot. En s'imposant face à Manchester United à Anfield, en huitième de finale aller de la Ligue Europa (2-0), les Reds ont pris une sérieuse option sur la qualification avant le retour dans une semaine à Old Trafford. Longtemps maintenus en vie par un excellent De Gea, les Red Devils, très peu inspirés, ont encaissé un but de Daniel Sturridge en première période et un autre de Roberto Firmino à un quart d'heure de la fin. Les hommes de Louis van Gaal sont complètement passés à côté.

Le 195e duel entre Liverpool et Manchester restera comme le premier affrontement entre les deux géants anglais sur la scène européenne. Et l'histoire retiendra le nom du vainqueur. Celui de Liverpool. Les Reds n'ont pas volé leur succès tant ils ont dominé les débats. Plus mordants, mais aussi plus séduisants, les hommes de Jürgen Klopp ont été bien plus entreprenants que leurs rivaux mancuniens.

Sans le ballon et sans aucune inspiration offensive, les joueurs de Louis van Gaal ont donné le bâton pour se faire battre. Incapable d'aligner plus de quatre passes consécutives dans l'entrejeu, Manchester a surtout manqué de cohérence et de justesse technique. Le lien entre les milieux et les deux attaquants (Martial et Rashford) a été inexistant. Une aubaine pour Liverpool.

De Gea
De Gea - Eurosport

De Gea a limité la casse

A force d'être mis sous pression par les Reds, les Mancuniens sont partis à la faute. Suite à une faute de Memphis Depay sur Nathaniel Clyne dans la surface, Daniel Sturridge a fait chavirer Anfield une première fois en transformant son penalty (1-0, 20e). Un premier éclair dans une soirée que les joueurs de la Mersey ont contrôlé d'une main de maitre. Sans les parades prodigieuses de David De Gea devant les attaquants adverses (24e, 31e, 42e, 55e, 67e), les Reds auraient pris le large bien plus tôt.

Mais aussi extraordinaire soit-il, le gardien espagnol ne peut pas faire grand-chose lorsque sa défense l'abandonne. Sur une bévue défensive de Michael Carrick, Adam Lallana a profité du cadeau pour offrir un but tout fait à Roberto Firmino (2-0, 73e). La délivrance pour Anfield, la fin d'une soirée cauchemardesque pour Manchester United. Pour éviter de sortir par la petite porte dans une semaine à Old Trafford, les Mancuniens devront se faire violence et montrer plus d'envie. Ils pourront difficilement faire pire qu'à l'aller.

0 commentaire
Vous lisez :