Panoramic

Après MU-ASSE : Roublardise et réalisme, comment les Verts sont tombés dans le piège

Roublardise et réalisme, comment les Verts sont tombés dans le piège

Le 17/02/2017 à 07:36

LIGUE EUROPA – L'AS Saint-Etienne continue d'apprendre sur la scène européenne. Même convaincants, les Verts ont fait preuve de trop de naïveté ce jeudi à Old Trafford (défaite 3-0).

C'est un souvenir encore frais et douloureux pour tous les fans de l'AS Saint-Etienne. L'an passé, ils avaient bien cru se qualifier pour les 8es de finale de la Ligue Europa à Bâle quand à la 89e minute Bayal Sall avait égalisé à 1-1 bonifiant ainsi la victoire du match aller (3-2). Mais les Suisses avaient sanctionné le relâchement des Verts dans les arrêts de jeu et l'aventure européenne s'achevait sur une immense frustration. De frustration, il en fut encore question ce jeudi soir. Toujours en 16e de finale de la Ligue Europa. Saint-Etienne continue d'apprendre la dure loi des joutes européennes. Cette fois, point de relâchement à la dernière minute, mais le sentiment d'être passé à côté de quelque chose de grand sur la pelouse de Manchester United.

L'exploit leur tendait les bras. Mais dans cinq jours, à Geoffroy-Guichard, c'est un handicap de trois buts qu'il faudra gommer. A la mi-temps de cette double confrontation, il n'est plus question d'exploit mais de miracle si les Verts veulent continuer l'aventure. Comment ont-il pu se mettre dans un tel pétrin après avoir livré une prestation aussi convaincante ? Parce que, comme à Bâle, ils ont payé leur inexpérience. Trop tendres, trop naïfs, trop généreux. Face au favori de la compétition, cet immense Manchester United aux trois Ligues des champions, le moindre faux-pas peut définitivement dissiper vos rêves.

Vidéo - Mourinho : "Content car nous avons été mauvais en première période"

01:06

14 tirs, aucun cadré

Vidéo - Galtier : "Ibra a été aidé"

00:34

Ces erreurs d'arbitrage ont ruiné la belle performance collective des Verts. Mais Saint-Etienne peut aussi s'en prendre à lui-même. L'ASSE n'a pas su concrétiser ses temps forts. A Old Trafford, voilà qui pardonne rarement. "On a eu beaucoup de situations mais nous n'avons pas cadré. C'est le regret du match", a analysé Christophe Galtier après la rencontre. Ce n'est pas le genre de confrontation où il faut laisser passer sa chance car on ne sait jamais si elle se représentera. "C'est l'apprentissage du très haut niveau", a-t-il continué. "Quand on peut sanctionné, il faut sanctionner." 14 tirs mais aucun cadré, voilà d'abord où il faut chercher les causes de ce cinglant revers.

"On y a peut-être pas suffisamment cru, on était sans doute étonnés nous-mêmes de notre première mi-temps", a avancé Henri Saivet dans un terrible aveu de faiblesse. "On a l'impression qu'ils ne nous ont pas dominés à fond et, au final, on prend 3-0." Telle est la cruelle réalité des grandes soirées européennes.

Zlatan Ibrahimovic (Manchester United) face à Saint-Etienne

Zlatan Ibrahimovic (Manchester United) face à Saint-EtiennePanoramic

0
0