AFP

Ligue Europa : Large vainqueur de l'AZ Alkmaar (1-4), Lyon a pris une bonne option sur les 8es

Un OL efficace de A à Z

Le 16/02/2017 à 20:59Mis à jour Le 16/02/2017 à 21:55

LIGUE EUROPA - Lyon a réussi le match quasi parfait jeudi soir à Alkmaar en 16e de finale aller de la Ligue Europa. Malgré une rencontre difficile, les Lyonnais se sont imposés largement aux Pays-Bas (1-4), grâce notamment à un doublé d'Alexandre Lacazette, et ont pris une très grosse option sur la qualification pour les 8es de finale avant le match retour au Parc OL la semaine prochaine.

Décidemment, la campagne de matchs à élimination directe en Coupe d’Europe commence bien pour les clubs français. Après le succès retentissant du PSG face au FC Barcelone en huitième de finale aller de la C1, l’Olympique Lyonnais a lui aussi fait un grand pas vers la qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue Europa, ce jeudi, en allant chercher une victoire significative aux Pays-Bas, contre l’AZ Alkmaar (1-4). Alexandre Lacazette a inscrit un doublé, Lucas Tousart a ouvert son compteur en professionnel alors que Jordan Ferri a quasiment validé le billet de l’OL pour la suite de la compétition en toute fin de rencontre.

Efficacité redoutable

Si l’OL a eu tout bon ce jeudi soir à la vue du tableau d’affichage, la soirée n’a pourtant rien eu d’une promenade de santé. Très brouillons dans le jeu, les Lyonnais ont eu beaucoup de mal à retrouver leurs automatismes dans un 4-4-2 en losange qu’ils ont étrenné pour la première fois de la saison dès le coup d’envoi d’un match. Mais qu’importe, si la fluidité n’était pas là, le réalisme était lui bien présent. A la pause, l’OL avait déjà fait le break après avoir seulement frappé… trois fois au but. D'abord par Tousart (26e), à la réception d'un centre de Fekir, puis par Lacazette, victorieux de son duel face à Krul (45e+2).

En inscrivant un deuxième but, Lacazette a porté son total de réalisations cette saison à 25 unités, après un nouveau dribble sur Krul (57e). L’attaquant lyonnais a même pu souffler en vue des échéances à venir. Il a été remplacé par Maxwel Cornet à l’heure de jeu. Bruno Genesio ne s’est d'ailleurs pas trompé sur ses changements. Puisque Aouar et Ferri, tous deux entrés en jeu, ont été à l’initiative et à la conclusion du quatrième but lyonnais, intervenu en toute fin de match (90e+5) et permettant à l’OL de reprendre une marge de trois buts après le penalty concédé par Mammana et transformé par Jahanbakhsh (69e).

Lopes déterminant

Si les Lyonnais ont un pied et demi en huitième de finale, ils le doivent aussi en grande partie à Anthony Lopes. Le gardien portugais a souvent été mis à contribution et à réaliser quelques parades décisives, notamment face à Bel Hassani (12e), Luckassen (18e), Weghorst (19e, 64e) ou encore Jahanbakhsh (35e, 63e). Et quand ce ne fut pas le portier lyonnais, c’est Emmanuel Mammana qui endossait l’habit de pompier de service, en sauvant, de la tête sur sa ligne, un coup de casque de Luckassen (90e). Lyon a fait parler son expérience pour prendre une grosse option sur la qualification. Il ne reste plus qu’à confirmer, jeudi prochain, au Parc OL. L’esprit léger.

0
0