AFP

Ligue Europa : Manchester United va chercher un nul à Rostov (1-1)

Manchester United s'en contentera
Par AFP

Le 09/03/2017 à 21:34

LIGUE 1 - Sur un terrain délicat, Manchester United a obtenu un match nul face au FK Rostov jeudi en 8e de finale aller (1-1). Henrikh Mkhitaryan a inscrit le but des Red Devils, en ballotage favorable avant le match retour à Old Trafford jeudi prochain.

Manchester United s'est sorti du traquenard avec un nul (1-1) en 8e de finale aller de la Ligue Europa sur la pelouse de Rostov. Et compte-tenu de l'état du terrain, les Red Devils s'en contenteront. Il fallait voir avec quelle difficulté les 22 joueurs ont tenté de rester debout sur un champ de patate impraticable pour ne pas surinterpréter ce résultat. Le but d'Henrikh Mkhitaryan (35e) place Manchester en ballotage favorable avant le match retour dans une semaine à Old Trafford mais les Russes ont prouvé qu'ils ne seraient pas des proies aussi dociles que les Stéphanois au tour précédent

Un stade ouvert aux quatre vents, une pelouse capricieuse et un public en fusion: le déplacement des "Red Devils" dans le sud de la Russie avait un goût de C3 à l'ancienne. Mais si l'entraîneur José Mourinho s'était plaint la veille de l'état du terrain, c'est Rostov qui en a fait les frais en premier. Une perte de balle à l'entrée de sa surface de l'excellent Christian Noboa, piégé par une motte de terre, et Henrikh Mkhitaryan était seul dans les six mètres dix secondes plus tard pour reprendre un centre en retrait de Zlatan Ibrahimovic (35e).

L'enchaînement de Bukharov

C'était la première occasion du match, et la seule pour Manchester United. Car pour le reste, pas grand-chose à signaler. Des frappes lointaines et non cadrées d'Ibrahimovic (48e) et d'Ashley Young (52e) et José Mourinho, très agité sur son banc. C'est de cette façon que Rostov recollera au score. Aleksandr Bukharov, à la réception d'une passe en profondeur superbement dosée de Kalachev, réalise l'enchaînement parfait (53e) et trompe Sergio Romero.

De quoi revigorer des Jaune et Bleu accrocheurs mais inoffensifs jusqu'alors. Mais malgré les bons enchaînements de Noboa ou d'Erokhin, poussés par un public surchauffé, les occasions sont rares même si Gatskan, auteur d'une belle frappe captée sans difficulté par Romero (87e), aurait pu offrir à Rostov une victoire pas imméritée.

L'entrée en jeu tardive d'Anthony Martial (76e) n'a changé pas la donne du match, Manchester semblant se contenter du nul. Seule une tête de Marouane Fellaini pas assez appuyée (66e) et quelques bons mouvements d'Ibrahimovic, feront passer quelques frissons dans les tribunes. Les "Red Devils" devront être plus incisifs lors du match retour à Old Trafford. Placé sous haute surveillance, le déplacement des fans de MU s'est d'ailleurs déroulé sans les heurts craints, aucun incident n'ayant été signalé au moment du coup d'envoi.

Stanciu met Anderlecht sur la bonne voie

Les Belges d'Anderlecht se sont eux sortis avec brio du traquenard de l'Apoel Nicosie, invaincue chez elle cette saison en sept rencontres de Coupe d'Europe jusque-là (1-0), grâce à Nicolae Stanciu (29e). Copenhague n'a pas perdu de temps contre l'Ajax Amsterdam (2-1), en ouvrant le score après 30 secondes de jeu par Rasmus Falk, mais a concédé un but en route qui laisse les espoirs de qualification permis aux Hollandais.

0
0