Getty Images

Battu par l'Atalanta (1-0), Lyon devra se contenter de la 2e place de son groupe

Lyon perd sa "finale" et se contentera de la 2e place

Le 07/12/2017 à 20:55Mis à jour Le 07/12/2017 à 21:19

LIGUE EUROPA - Pas de première place pour l'OL. Les Lyonnais, déjà qualifiés pour les 16es de finale, se sont inclinés jeudi soir sur la pelouse de l'Atalanta (1-0), dans le choc du groupe E et terminent donc deuxièmes de leur poule de C3. Surpris d'entrée de jeu par les Italiens, Lyon n'est jamais parvenu à revenir dans cette rencontre malgré plusieurs occasions franches.

Lyon a perdu sa "finale" de groupe. Déjà qualifié pour les 16es de finale de la Ligue Europa, l’OL devait s’imposer ou faire un nul supérieur ou égal à 2-2 pour terminer premier de la poule E devant l’Atalanta Bergame, son adversaire de ce mercredi soir. Mais les Gones ont rendu une copie trop pâle pour espérer quoi que ce soit contre la solide équipe italienne. Défait 1-0, l’OL se contente ainsi de la 2e place du groupe. Et se met ainsi à la merci de gros cadors pour le tirage au sort des 16es de finale, prévu lundi.

Lyon n’a jamais trouvé la clé face au bloc transalpin. Pourtant, il a été le premier à se créer une occasion. Et ce dès la 3e minute. Après un centre de Mendy, une partie de billard a finalement tourné à l’avantage du gardien Berisha, auteur d’une parade réflexe devant Mariano Diaz. Le seul tir cadré lyonnais de la première période. L’Atalanta n’a eu également qu’une frappe cadrée avant la pause. Mais elle a eu le mérite de la mettre au fond. Profitant de l’incroyable passivité de Diakhaby et Marcelo, Petagna a été à la réception de la frappe écrasée d’Hateboer pour marquer de la tête dès la 10e minute de jeu. Sans même avoir eu besoin de sauter.

Comme un symbole, Fekir a trouvé le poteau en fin de match

Affaibli par la sortie sur blessure de Cornet (45e), remplacé par Geubbels (plus jeune joueur en Coupe d’Europe depuis dix ans), l’OL ne s’est pas révolté à la reprise. Bien au contraire. Et à chaque une fois qu’une demi-occasion s’est présentée, les Gones n’ont jamais su en profiter. À l’image du coup franc complètement manqué par Fekir (55e).

Dans la foulée du remplacement de Depay par Aouar, un sursaut a bien eu lieu lors des vingt dernières minutes. Mais les tirs cadrés de Ndombele (73e) et Fekir (79e) ont été sans danger pour Berisha. Sur corner, Gouiri, entré en jeu avant le dernier quart d’heure à la place du fantôme de Mariano Diaz, a placé une tête trop molle (79e). Et comme un symbole, Fekir a trouvé le poteau sur coup franc alors que le portier albanais était battu en toute fin de match (90e+1). Lyon avait toujours marqué lors de ses huit derniers matches européens à l’extérieur. Ça n’a pas été le cas ce mercredi. Vraiment, ce n’était pas sa soirée.

Memphis Depay à la lutte face à l'Atalanta

Memphis Depay à la lutte face à l'AtalantaGetty Images

0
0