Getty Images

L'OM tenu échec par le Red Bull Salzburg (0-0) mais qualifié pour les 16es de finale

L'OM pas inspiré, mais l'OM qualifié

Le 07/12/2017 à 21:00Mis à jour Le 08/12/2017 à 04:22

LIGUE EUROPA - Un match insipide, mais l'essentiel est au bout : l'Olympique de Marseille s'est qualifié pour les 16es de finale de la Ligue Europa en décrochant un match nul contre le Red Bull Salzburg, jeudi soir au Stade Vélodrome (0-0). Les Olympiens terminent cette phase de poules à la 2e place du groupe I, derrière leur adversaire du soir.

Marseille avait besoin d'un petit point pour valider sa qualification pour les 16es de finale de la Ligue Europa. L'OM l'a fait au terme d'un match insipide et vierge en but (0-0) face à une équipe de Salzburg déjà qualifiée et assurée de terminer première. L'essentiel est fait pour les Marseillais qui permettent au football français de réaliser un trois sur trois puisque Lyon et Nice auront, eux aussi, leur printemps européen. Dans le même temps, Konyaspor et Guimaraes – qui pouvaient ravir aux Phocéens la deuxième place – se sont aussi quittés sur un match nul (1-1).

Le Vélodrome, qui aura encore sonné creux pour un match de C3, ne gardera pas un souvenir impérissable de cette rencontre. C'est une certitude. Et la très pauvre première période est allé dans ce sens avec une statistique à la fois triste et révélatrice : zéro tir cadré de chaque côté. Durant ces quarante-cinq premières minutes, on n'a rien eu à se mettre sous la dent si ce n'est quelques bribes d'occasions par-ci pour l'Olympique de Marseille (6e, 13e, 40e) ou par-là pour les Autrichiens (3e). Les hommes de Rudi Garcia ont ensuite affiché un visage un peu plus conquérant dans le sillage d'un Bouna Sarr, en jambes au poste de latéral droit.

Un Marseille tristounet sans Thauvin

Après avoir repoussé une belle frappe de Maxime Lopez (48e), Alexander Walke, le gardien de Salzburg, a encore été mis à contribution par Sarr à deux reprises (54e, 75e). En sachant que le match nul leur était suffisant, les Phocéens n'ont ensuite pas forcé. Même si les entrants – Dimitri Payet et Valère Germain – ont apporté un peu de vie dans ce match bien morne. Une passe du premier vers le second a failli débloquer la situation mais Walke veillait encore au grain (82e). C'est tout pour un Marseille tristounet offensivement sans son atout n°1, Florian Thauvin, forfait ce jeudi soir (touché au mollet).

Voilà comment l'OM achève une phase de poules peu reluisante malgré la qualification. Six matches : deux victoires, deux nuls, deux défaites. Et quatre petits buts inscrits face à des équipes largement à sa portée. La satisfaction de se qualifier pour les 16es de finale existe forcément, deux ans après une élimination frustrante contre l'Athletic Bilbao à ce stade de la compétition (0-1, 1-1). Mais cette position de deuxième expose les Marseillais. Le tirage au sort de lundi pourrait remettre le club espagnol sur leur route. Ou leur donner un double affrontement face à l'Atlético Madrid ou Arsenal. Rien que ça.

0
0