Getty Images

Ligue Europa - L'OM s'impose (2-1) face à Guimaraes

Avant le PSG, l'OM fait le plein de confiance

Le 19/10/2017 à 20:47Mis à jour Le 19/10/2017 à 21:16

LIGUE EUROPA - Mené 1 à 0, l'Olympique de Marseille a finalement dominé Guimaraes (2-1) au Vélodrome. Ce deuxième succès en trois journées permet aux hommes de Rudi Garcia de grimper à la 2e place du Groupe I, car, dans le même temps, Salzburg est allé s'imposer à Konyaspor (0-2).

Sans forcément se rassurer sur l'intégralité d'une rencontre, l'Olympique de Marseille est allé puiser au fond de son orgueil pour signer une quatrième victoire de rang à domicile sur la scène européenne. Malgré l'ouverture du score de Vitória Guimarães, les hommes de Rudi Garcia ont su se relever grâce à l'excellente prestation de Lucas Ocampos, auteur d'un but et d'une passe décisive pour Maxime Lopez (2-1). A trois jours du classique face au PSG dans le même stade, l'OM engrange un peu plus de confiance et se positionne pour les phases finales de la Ligue Europa.

Il aura donc fallu attendre une reprise acrobatique pleine de réussite de Lucas Ocampos pour réveiller un Orange Vélodrome loin de ses standards en termes d'affluence (10 000 personnes environ). Car, auparavant, l'Olympique de Marseille a été sérieusement chahuté par les Portugais de Vitória Guimarães, auteurs d'une meilleure entame et récompensés par un but de Rafael Martins, venu couper un centre au premier poteau (0-1, 17e). Derrière, les Phocéens sont parvenus à se ressaisir sous l'impulsion de leur Argentin très volontaire et inspiré. Avant la pause, il n'a pas hésité à se jeter en l'air pour reprendre un centre en première intention de Morgan Sanson après un bon jaillissement de Bouna Sarr (1-1, 28e).

Ocampos volontaire et récompensé

Au retour des vestiaires, les Portugais n'ont plus du tout existé offensivement et se sont contentés de gérer les offensives des Marseillais, alors beaucoup plus déterminés. Et si Ocampos, encore lui, a trouvé la barre lors d'un cafouillage (60e), c'est Maxime Lopez qui a enfilé son costume de sauveur pour libérer le Vélodrome d'une frappe pleine de sang froid, consécutive à un caviar de… Ocampos (2-1, 76e). Signe que rien n'était facile ce jeudi soir pour l'OM, Steve Mandanda a quand même dû se signaler par une double parade pour préserver ce score jusqu'au bout (84e).

A la faveur de cette deuxième victoire en Ligue Europa, l'Olympique de Marseille s'achète un peu de confiance avant la réception du PSG en Ligue 1. Elle lui offre aussi le luxe de consolider sa deuxième place du groupe I, à une longueur du Red Bull Salzburg, qui est allé s'imposer sur la pelouse de Konyaspor (2-0). Avec six points au compteur dans cette phase aller, les hommes de Rudi Garcia confortent au passage leurs ambitions dans la compétition.

Germain et Ocampos (OM) contre Guimaraes

Germain et Ocampos (OM) contre GuimaraesGetty Images

0
0