Getty Images

Lyon s'impose à Everton (1-2) et prend la 2e place du groupe E

La bonne opération, c'est pour Lyon

Le 19/10/2017 à 22:57Mis à jour Le 19/10/2017 à 23:24

LIGUE EUROPA - Vainqueur à Everton (1-2), l'Olympique Lyonnais a fait une très belle opération lors de la 3e journée de la phase de poules de la Ligue Europa. Ce succès acquis grâce à des buts de Fekir (6e) et Traoré (75e) permet aux hommes de Genesio de prendre seuls la 2e place du groupe E, toujours dominé par l'Atalanta, victorieuse 3-1 contre Limassol.

Joli coup réussi par Lyon à Goodison Park. Les hommes de Bruno Genesio ont signé, sur la pelouse d'Everton, leur premier succès de la saison en Ligue Europa (1-2). Ils ont fait la différence grâce à Fekir et Traoré et ont résisté aux assauts anglais au terme d'une rencontre très musclée. Cette précieuse victoire permet à l'OL de s'installer à la deuxième place du groupe E avec 5 points après trois journées. A deux longueurs du leader italien, l'Atalanta Bergame, vainqueur de Limassol (3-1).

Sous une pluie battante, les Lyonnais ont idéalement débuté la rencontre en obtenant un penalty justifié pour une faute sur Marçal que Fekir s'est empressé de transformer (0-1, 6e). Après une première demi-heure assez monotone, le match s'est ensuite animé dans le dernier quart d'heure avant la pause. Lopes a sauvé deux fois son camp devant Mirallas (32e) et Klaassen (40e) alors que Depay a manqué deux fois le break. Sur un coup franc dévié sur la barre (37e) puis sur un face-à-face perdu devant Pickford (42e).

Nabil Fekir (OL) contre Everton

Nabil Fekir (OL) contre EvertonGetty Images

Fekir demande à sortir

Rageant, énervant, frustrant pour le club français. Mais finalement anecdotique puisque Bertrand Traoré a redonné le sourire à ses partenaires en reprenant victorieusement, d'une talonnade astucieuse, un centre en retrait de Cornet (1-2, 75e). Très bon ce jeudi, Lopes a brillé une dernière fois en repoussant sur sa ligne une tête de Calvert-Lewin (85e). De quoi conclure une soirée presque idéale. Seule la sortie de Fekir (61e), à sa demande après avoir ressenti une gêne, peut légèrement ternir ce beau résultat.

0
0