Getty Images

Quand rien ne va… Cette fois, Nice a payé cash le réalisme de la Lazio

Quand rien ne va… Cette fois, Nice a payé cash le réalisme de la Lazio

Le 02/11/2017 à 22:56Mis à jour Le 02/11/2017 à 23:13

LIGEU EUROPA – Nice a chuté face à la Lazio Rome en encaissant un but dans le temps additionnel (1-0), lors de la 4e journée de la Ligue Europa. Les Aiglons, qui signent une sixième défaite de rang, conservent cependant leur deuxième place. Mais voient le Zulte Waregem revenir à deux petites longueurs et la Lazio prendre six points d'avance devant.

Au terme d'un match davantage défensif qu'offensif, une Lazio hyper réaliste et implacable a signé une quatrième victoire de rang en Ligue Europa, écœurant les Niçois en toute fin de seconde période sur un corner envoyé par Maxime Le Marchand dans ses propres filets. Alors qu'il a globalement dominé les débats sans se montrer très dangereux pour autant, le Gym a buté sur des Italiens parfaitement en place.

Face aux clubs de Serie A, les Niçois n'y arrivent décidément pas. Ramenés sur terre par Naples lors des barrages de la Ligue des champions, les hommes de Lucien Favre ont encore subi la loi italienne. Déjà battu par la Lazio Rome à l'Allianz Riviera, le Gym a encore perdu. Et, cette fois, la défaite a un arrière-goût très amer. Car les Aiglons ne méritaient pas de perdre face aux Romains, moins flamboyants dans ses rares occasions que décidés à bien défendre pour préserver le point du nul. Incapable d'emballer la rencontre malgré une possession supérieure et une belle combativité, apparu trop souvent sans solution, Nice n'a pas su forcer le verrou. Et le nul lui aurait certainement suffit aussi.

Cruel

Mais c'était sans compter sur une ultime situation chaude à gérer, un corner concédé dans le temps additionnel de la seconde période et transformé en un coup de poignard asséné par Maxime Le Marchand contre son propre club (1-0, 90e+2). La Lazio s'en sort bien, même si elle aurait dû bénéficier d'un penalty pour une main dans la surface de Christophe Jallet, oubliée par l'arbitre (0-0, 63e). Autrement, Nice a généré un peu plus d'occasions dans ce spectacle bien terne mais elles n'ont jamais abouti.

Au final, le Gym s'enfonce un peu plus dans sa spirale négative, concédant une sixième défaite de rang toutes compétitions confondues. Paradoxalement, il est toujours en course pour se qualifier pour les 16es de finale et il y aura notamment une finale à jouer face au Zulte Waregem à l'Allianz Riviera (le 23 novembre). Grâce à sa 14e victoire en 16 matches cette saison, la Lazio poursuit son sans-faute en Ligue Europa et s'assure la première place du groupe K. Le parfait contraste entre deux clubs si proches le temps d'un duel.

0
0