Panoramic

Bleus - Défense centrale et trio d'attaque : Que feriez-vous à la place de Deschamps ?

Défense centrale et trio d'attaque : Que feriez-vous à la place de Deschamps ?

Mis à jourLe 24/03/2016 à 15:50

Publiéle 24/03/2016 à 15:50

Mis à jourLe 24/03/2016 à 15:50

Publiéle 24/03/2016 à 15:50

Article de Martin Mosnier
Dans cet article

MATCHES AMICAUX - En l'absence de Karim Benzema et Mathieu Valbuena, Didier Deschamps a l'embarras du choix en attaque. La défense centrale, elle, reste l'éternel chantier. Et vous, que feriez-vous à la place du sélectionneur ?

Lassana Diarra devant un duo composé de Paul Pogba et Blaise Matuidi : le milieu de terrain est le seul secteur stable de l'équipe de France. Ce trio débutera, sauf blessure, l'Euro. Voilà pour les certitudes. Le reste ? Beaucoup de points d'interrogation. Si Hugo Lloris est tranquillement installé dans son but, le capitaine des Bleus ne sait pas encore quelle charnière il aura devant lui. En attaque, les absences de Mathieu Valbuena et Karim Benzema rendent incertaine la hiérarchie. Les postulants sont nombreux mais seul Antoine Griezmann est aujourd'hui certain de démarrer l'Euro dans la peau d'un titulaire en attaque. Que fera Didier Deschamps à Amsterdam ? Et vous, que feriez-vous à sa place ?

Didier Deschamps lors d'une séance d'entraînement
Didier Deschamps lors d'une séance d'entraînement - AFP

Quelle défense centrale ?

Trois hommes se détachent nettement. A priori, Raphaël Varane reste la boussole de Didier Deschamps en défense centrale. Le Madrilène a disputé les 22 derniers matches de l'équipe de France et il est le seul Bleu dans ce cas. Le sélectionneur a une confiance aveugle en lui. Mais ses prestations délicates avec le Real le fragilisent. A ses côtés, c'est l'éternelle énigme. Mamadou Sakho ou Laurent Koscielny ? Les deux hommes se disputent le poste d'arrière central gauche des Bleus depuis deux ans. Jamais l'un n'a clairement pris le dessus sur l'autre.

Bien sûr, le doublé de Sakho face à l'Ukraine lors du barrage retour du Mondial (3-0) l'a un temps installé confortablement dans le onze. Mais ses blessures et son temps de jeu aléatoire ont rabattu les cartes au profit de Koscielny. Le Gunner semblait s'être installé aux côtés de Varane lors des derniers matches amicaux mais le retour en grâce de Sakho depuis l'arrivée de Jürgen Klopp à Liverpool ravive le débat.

  • Notre avis : Irréprochable ou presque (ah ce duel face à Hummels en quart de finale de la Coupe du monde) en équipe de France, Varane est incontournable. Laurent Koscielny a montré plus de garanties. Il est aujourd'hui l'un des tous meilleurs défenseurs de Premier League. Les sautes de concentration de Sakho restent problématiques.

Quelle défense centrale alignerez-vous à Amsterdam ?

Sondage
8734 vote(s)
Varane-Koscielny
Varane-Sakho
Sakho-Koscielny
Laurent Koscielny et Mamadou Sakho à l'entraînement avec les Bleus
Laurent Koscielny et Mamadou Sakho à l'entraînement avec les Bleus - Panoramic

Qui pour accompagner Griezmann ?

Karim Benzema, 81 sélections, et Mathieu Valbuena, 52 sélections, étaient des incontournables du onze des Bleus sous l'ère Didier Deschamps. Leur absence a créé un appel d'air et le sélectionneur dispose d'un réservoir immense de joueurs de talent en attaque. Certains ont dû rester à la maison comme Hatem Ben Arfa, Ousmane Dembélé et Alexandre Lacazette. Parmi les heureux élus, la hiérarchie n'est pas claire. Hormis Antoine Griezmann, aucune tête ne dépasse clairement.

Un trio tient la corde pour le moment : Griezmann-Giroud-Martial. Ils ont passé avec brio le test contre les champions du monde allemands (2-0), le 13 novembre au Stade de France. Un mois auparavant, les trois joueurs avaient également brillé au Danemark (2-1) sur un doublé d'Olivier Giroud, le 11 octobre. Mais l'avant-centre d'Arsenal n'est pas dans la forme de sa vie. Doublure habituelle de Benzema, il a rarement déçu en Bleu mais il est désormais remplaçant à Arsenal et n'a marqué que 2 buts en 2016.

Olivier Giroud, buteur lors de France - Allemagne (2-0), le 13 novembre 2015, au Stade de France.
Olivier Giroud, buteur lors de France - Allemagne (2-0), le 13 novembre 2015, au Stade de France. - Panoramic

Griezmann, en pleine bourre avec l'Atlético, Martial, en pleine ascension, et, à un degré moindre, Gignac, inarrêtable au Mexique, sont des recours séduisants dans l'axe. Sur les ailes, les doublures sont en pleine forme : Kingsley Coman explose au Bayern Munich et Dimitri Payet s'est imposé comme l'un des meilleurs joueurs de Premier League.

  • Notre avis : Le trio Griezmann-Giroud-Martial. Griezmann parce qu'il est incontournable, Giroud parce qu'il présente des garanties en Bleu et que son profil est précieux, Martial parce qu'il a brillé pour ses premières sélections et qu'il s'est fait sa place à Manchester. Les trois hommes apparaissent complémentaires.

En l'absence de Benzema et Valbuena, quel trio offensif doit titulariser Deschamps ?

Sondage
8833 vote(s)
Griezmann-Giroud-Martial
Griezmann-Martial-Coman
Griezmann-Martial-Payet
Griezmann-Giroud-Payet
Griezmann-Martial-Payet
Martial-Giroud-Payet
Martial-Giroud-Coman
Autres
0 commentaire
Vous lisez :