Panoramic

Ce ne fut pas du football total mais les Bleus commencent l'année par un succès aux Pays-Bas (2-3)

Ce ne fut pas du football total mais les Bleus ont bien lancé leur année

Le 25/03/2016 à 23:05

L'équipe de France s'est imposée aux Pays-Bas (2-3), vendredi à Amsterdam. Les Bleus, qui menaient 2-0 après moins d'un quart d'heure de jeu, ont failli payer cher une seconde période loin d'être accomplie et qui a permis aux Oranje de revenir à 2-2. Mais Blaise Matuidi s'est arrangé pour offrir à la France une première victoire aux Pays-Bas depuis 1995.

Didier Deschamps a de multiples raisons d'être satisfait. Pour l'implication mise par son équipe d'entrée de match, concrétisée grâce à une belle efficacité sur coups de pied arrêtés. Antoine Griezmann, excellent, a été le premier à s'illustrer en expédiant dans la lucarne un coup franc qu'il avait lui-même obtenu (0-1, 6e). Olivier Giroud s'est chargé de donner un break d'avance aux Tricolores d'une volée en pivot après une remise de Blaise Matuidi, consécutive à un corner de Dimitri Payet (0-2, 13e). Juste avant la minute d'applaudissement en mémoire de Johan Cruyff.

L'influence de Payet

Dans le jeu, ce sont clairement les Bleus qui ont rendu le meilleur hommage à la légende néerlandaise. Avec un Payet très influent et pas loin d'être décisif sur une frappe à l'entrée de la surface (4e), puis sur un centre parfait repris de la tête par Griezmann, qui a trouvé Cilessen sur sa route (25e). L'attaquant de l'Atlético a été l'autre grande satisfaction de la ligne offensive tricolore. Insaisissable, précis dans ses enchaînements, le Mâconnais a aussi été présent dans la surface avec une autre reprise de la tête, non cadrée, sur un centre d'un Blaise Matuidi en jambes (19e).

Les hommes de Deschamps n'ont cependant pas su garder tout à fait la même maîtrise à la reprise. Aussi parce que les Pays-Bas sont revenus avec d'autres intentions, et un autre système, après la pause. Les Néerlandais ont été immédiatement récompensés avec un but qui n'aurait pas dû être accordé, car inscrit de l'avant-bras par Luuk de Jong (1-2, 47e). Pour égaliser, les Oranje ont pu compter sur une grossière erreur de marquage de la défense tricolore. Laissé seul sur un corner, Ibrahim Afellay a eu le temps de s'appliquer pour tromper Steve Mandanda d'un tir croisé (2-2, 86e).

Blaise Matuidi fête son but face aux Pays-Bas

Blaise Matuidi fête son but face aux Pays-BasAFP

Mais la frustration n'a pas duré bien longtemps pour Deschamps. Dans la foulée, Blaise Matuidi a placé le ballon entre les jambes de Cilessen pour signer le but de la victoire (2-3, 88e). Après un bon travail de Payet, auteur auparavant d'une frappe sur le poteau (60e), et une passe décisive d'Anthony Martial. Entré à la pause avec N'Golo Kanté, dont c'était la première sélection, et Lucas Digne, l'attaquant de Manchester United a lui aussi réussi de très belles choses. Et montré que la France avait des ressources offensives malgré les absences de Mathieu Valbuena et Karim Benzema.

0
0