AFP

La Fédération néerlandaise consulte son gouvernement pour la sécurité de Pays-Bas - France

Le gouvernement néerlandais va décider de la tenue de Pays-Bas - France
Par AFP

Mis à jourLe 22/03/2016 à 18:06

Publiéle 22/03/2016 à 16:42

Mis à jourLe 22/03/2016 à 18:06

Publiéle 22/03/2016 à 16:42

Article de AFP
Dans cet article

MATCH AMICAL - La Fédération néerlandaise a consulté le gouvernement du pays pour s'assurer de la sécurité de la match Pays-Bas - France. La réunion était déjà prévue, mais les attentats de Bruxelles ont encouragé la tenue de cet entretien.

Il y a une incertitude sur la tenue du match amical entre les Pays-Bas et la France, qui doit avoir lieu ce vendredi. Après les attentats qui ont touché Bruxelles ce mardi, la Fédération néerlandaise laisse son gouvernement prendre la décision. La Fédération néerlandaise consultait mardi les services de sécurité et le gouvernement des Pays-Bas au sujet du match amical devant opposer les Oranje à la France vendredi prochain, selon les déclarations d'un porte-parole à l'agence ANP.

Une réunion concernant la sécurité de la rencontre a eu lieu mardi. Cette réunion était prévue avant les attentats de Bruxelles mais "la dynamique" de cette réunion a changé à la suite des événements du jour, selon ce porte-parole cité par ANP. "Nous faisons confiance au gouvernement. Ce n'est pas à la fédération de déterminer si un match peut être joué ou pas", a déclaré ce porte-parole. Aucune décision n'aurait encore été prise.

En novembre dernier, après les attentats de Paris et du stade de France où se jouait France-Allemagne le 13 novembre, la rencontre devant opposer l'Allemagne et les Pays-Bas à Hanovre avait été annulée peu avant le coup d'envoi en raison d'une menace d'attentat.

0 commentaire
Vous lisez :