AFP

Un bijou de Kane, un chef d'oeuvre de Vardy : l'Angleterre a mis deux buts de folie pour revenir

Un bijou de Kane, un chef d'oeuvre de Vardy : l'Angleterre a mis deux buts de folie pour revenir

Mis à jourLe 26/03/2016 à 23:04

Publiéle 26/03/2016 à 22:54

Mis à jourLe 26/03/2016 à 23:04

Publiéle 26/03/2016 à 22:54

Article de Laurent Vergne
Dans cet article

MATCH AMICAL - L'équipe d'Angleterre a vécu une dernière demi-heure de rêve samedi à Berlin pour s'imposer 3-2 face à l'Allemagne après avoir été menée 2-0. Les Anglais sont revenus au score grâce à deux réalisations sublimes de Kane et Vardy. A consommer sans modération.

Menée 2-0 à l'heure de jeu, l'Angleterre semblait en route pour une défaite pas déshonorante mais assez nette en terre allemande. Puis il y a eu ces deux éclairs. Deux buts absolument magnifiques. Le genre de buts dont on se souvient. En mettre un, c'est déjà quelque chose. Mais deux, en moins d'un quart d'heure, face aux champions du monde, c'est à vous faire entrer à coup sûr un simple match amical dans la case des inoubliables.

C'est d'abord Harry Kane qui a remis en selle les Three Lions. Et comment ! A l'heure de jeu, l'attaquant de Tottenham a mystifié la défense allemande. A la 61e minute, à la suite d'un corner, Kane a feinté Mesut Özil et Emre Can alors qu'il se trouvait dos au but, avant de croiser son tir du droit pour tromper Manuel Neuer. Une action de grande classe et un but que le Spur s'est offert tout seul comme un grand.

Mais le meilleur restait encore à venir. Treize minutes plus tard, Jamie Vardy, entré depuis 198 secondes, a remis les deux équipes à égalité. Et il se souviendra longtemps de son tout premier but en sélection. Servi depuis la droite par Clyne, le buteur de Leicester a coupé la trajectoire au premier poteau et, d'une géniale inspiration, a repris de volée en talonnade, laissant Neuer sans réaction. Le premier but d'un joueur de Leicester en sélection depuis Gary Lineker il y a 31 ans !

Si le troisième but anglais, en toute fin de match (une reprise de la tête victorieuse de Dier sur corner) apparait sur la forme plus anecdotique, cette victoire en Allemagne a tout d'un acte fondateur pour l'équipe de Roy Hodgson. Avec deux belles cerises sur le gâteau.

0 commentaire
Vous lisez :