Panoramic

"Toujours souriant", "gros volume de jeu", "niveau international" : N'Golo Kanté est déjà adopté

"Toujours souriant", "gros volume de jeu", "niveau international" : Kanté est déjà adopté

Le 30/03/2016 à 09:37

MATCHES AMICAUX – Pour sa première titularisation en Bleu, N’Golo Kanté a marqué les esprits. Buteur, le milieu des Bleus s’est ouvert en grand la voie vers l’Euro. Ses coéquipiers sont sous le charme.

Vendredi, dans les couloirs d’Amsterdam, il semblait un peu perdu. Il n’avait joué qu’une mi-temps et seul un journaliste anglais l’avait arrêté pour parler du parcours de Leicester. Problème, Kanté ne maîtrise pas parfaitement la langue de Shakespeare et avait demandé très poliment à un journaliste de l’aider. Ce vendredi, il n’a pas eu besoin de traducteur malgré la masse de micros qui s’est amassée devant son sourire radieux. Fidèle à lui-même, le timide milieu de Leicester n’a pas débouché le champagne, même le jour de son anniversaire. Ce n’est pas le genre du bonhomme.

Extraits : "Je suis content", "Ça s'est bien passé", "Tout n'était pas parfait, il faut continuer à travailler". Ne comptez pas sur lui pour s’enflammer. Et pourtant, il y aurait de quoi. Kanté jouait encore en Promotion d'Honneur (l'équivalent de la 9e division) en 2010, il a fêté sa première sélection en équipe de France vendredi, sa première titularisation et son premier but ce mardi, le tout à moins de trois mois de l’Euro. "C'est une bonne expérience et ça encourage à faire toujours plus. J'apprends encore", a-t-il temporisé avec sa sincérité désarmante. "Il faut continuer à travailler pour être à leur niveau."

Vidéo - Kanté : "Je ne pouvais pas imaginer ça"

00:32

Il s’est fait une place sans jouer des coudes

Kanté, ce sont les autres qui en parlent le mieux. Tous ceux qui sont allés engloutir son mètre 69 après son ouverture du score. Une communion qui en dit long : Kanté est adopté. "Sa qualité de jeu et son caractère posé, à l’écoute, ont fait qu’il s’est bien intégré, a souligné Raphaël Varane après la rencontre. C’est une histoire magnifique. Il s’en souviendra toujours." "Il est tout tranquille mais il récupère beaucoup de ballons avec son gros volume de jeu, a noté André-Pierre Gignac. Je l’ai rencontré une ou deux fois à Caen mais son ascension est fulgurante. Ca fait du bien d’avoir de la fraîcheur. "

N'Golo Kanté et André-Pierre Gignac après le but du premier lors de France-Russie, mardi 29 mars 2016

N'Golo Kanté et André-Pierre Gignac après le but du premier lors de France-Russie, mardi 29 mars 2016AFP

"C'est un petit bonhomme toujours souriant", a continué un Didier Deschamps toujours sous le charme. Parti de très loin en début de saison, il a profité de ce premier stage en Bleu pour se faire une place sans jouer des coudes. Désormais, il paraît bien difficile de voir Deschamps s’en passer pour cet été. Kanté a réussi à faire oublier Blaise Matuidi, laissé au repos ce mardi, et semble avoir largement distancé les Morgan Schneiderlin ou Maxime Gonalons, autres prétendants au milieu.

L’ancien Caennais a pour lui sa polyvalence. Il a démarré son aventure en Bleu au poste de sentinelle avant de jouer 90 minutes dans un rôle de relayeur. Sans que son rendement n’en souffre. "Il a fait de très bonnes choses", a tenu à faire savoir son sélectionneur. "C'est intéressant, ce qui ne veut pas dire que ceux qui n'ont pas joué n'ont pas de qualités, mais il est dans la continuité de ce qu'il fait avec son club et ce soir, c'était le niveau international." Le voilà désormais sur un boulevard, en route de l’Euro. Mais ne comptez pas sur lui pour revendiquer quoi que ce soit. Le sourire aux lèvres, certes, mais ses dents ne rayent pas le parquet pour autant.

0
0