Getty Images

France - pays de Galles (2-0) - Les notes : Meneur, buteur, détonateur, Griezmann est transfiguré

Les notes : Meneur, buteur, détonateur, Griezmann est transfiguré en Bleu

Le 10/11/2017 à 23:33Mis à jour Le 15/11/2017 à 00:16

MATCHES AMICAUX – Dans le creux de la vague à l'Atlético Madrid, Antoine Griezmann a brillé avec les Bleus ce vendredi. Buteur, il a organisé le jeu dans un rôle plus reculé. A ses côtés, Kylian Mbappé a fait mal aux Gallois alors que Corentin Tolisso continue de convaincre en sélection. Nos notes.

Steve Mandanda : 6,5

J'ai aimé : Il se couche bien sur la seule occasion galloise (34e) de la première période et se montre doublement décisif sur un tir contré et un centre puissant (66e).

Je n'ai pas aimé : RAS.

En bref… Rassurant.

Christophe Jallet : 5

J'ai aimé : Très solide sur son côté, il n'a pas pris de risque démesuré mais s'est montré tranchant dans chacune de ses interventions. Les Gallois ont beaucoup tenté sur son aile sans jamais passer.

Je n'ai pas aimé : Dans les trente derniers mètres adverses, il paie ses limites techniques notamment dans sa relation avec les flèches Mbappé et Coman.

En bref… Solide à défaut d'être génial.

Remplacé par Benjamin Pavard ('5e)

Benjamin Pavard : 6

J'ai aimé : Son enthousiasme. Du haut de ses 21 ans, l'ancien Lillois a mordu dans sa première sélection avec envie n'hésitant jamais à proposer des solutions en position offensive. Il a même touché le poteau sur un caviar de Mbappé.

Je n'ai pas aimé : Une tendance à dégager à l'emporte-pièce. Mais peut-on lui en vouloir ?

En bref… Du culot et de la fraîcheur qui donnent envie de le revoir.

Laurent Koscielny : 5,5

J'ai aimé : Solide comme d'habitude. Sobre comme d'habitude. Efficace comme d'habitude. Du Koscielny dans le texte même si la faiblesse de l'opposition n'a pas franchement mis en valeur ses qualités de combattant.

Je n'ai pas aimé : RAS.

En bref… A sa main.

Samuel Umtiti : 6

J'ai aimé : Comme un poisson dans l'eau. Umtiti n'a jamais tremblé et confirme qu'il a les épaules pour assurer dans l'axe. Jamais pris à défaut, il a régné dans les airs avec l'assurance d'un patron. Il s'est même permis un missile sur la transversale adverse.

Je n'ai pas aimé : Une mauvaise relance dans l'axe (42e) comme seule fausse note d'un match solide.

En bref… Est-il encore derrière Varane et Koscielny dans la hiérarchie ?

Layvin Kurzawa : 4,5

J'ai aimé : Concentré et déterminé pour défendre son but, il n'a été pris en défaut qu'à une reprise dans son dos.

Je n'ai pas aimé : Son énorme déchet sur ses centres, lui qui brille si souvent dans cet exercice. Il n'a jamais trouvé Giroud, Griezmann ou Mbappé. Privée de son arme fatale, il perd de son pouvoir de nuisance.

En bref… Dans le ton de ses dernières prestations plutôt molles en sélection.

Corentin Tolisso : 6,5

J'ai aimé : Sa passe décisive façon quarterback pour Griezmann (18e). Comme en octobre, il s'est montré capital et c'est de son inspiration que part l'ouverture du score française. A la baguette, il est diablement efficace. Il aurait même pu délivrer une seconde passe décisive dans le même registre toujours pour Grizou (24e).

Je n'ai pas aimé : Il rate le cadre tout seul à 10 mètres (8e) et perd une balle dangereuse devant sa surface quelques minutes après (14e). Hormis ce léger trou d'air, ses 45 minutes restent de haut niveau.

En bref… Il se détache nettement de la concurrence derrière l'incontournable trio Matuidi-Pogba-Kanté.

Remplacé par Steven Nzonzi (45e).

Steven Nzonzi : 5

J'ai aimé : Sa fausse nonchalance cache une vraie vision du jeu. Il a mis du temps à toucher son premier mais en a souvent fait bon usage. Sans s'énerver, sans en faire trop, il a joué les métronomes efficaces.

Je n'ai pas aimé : Plus discret que Tolisso dans la construction.

En bref… Une première sobre mais juste.

Blaise Matuidi : 5,5

J'ai aimé : Moins entreprenant qu'à l'accoutumée, le capitaine du jour s'est concentré sur la récupération avec une réussite certaine.

Je n'ai pas aimé : Ses deux frappes ratées sur une offrande de Mbappé (8e) ont refroidi ses ardeurs offensives. Discret, il est resté dans l'ombre.

En bref… Du petit Matuidi.

Kylian Mbappé : 6,5

J'ai aimé : C'est souvent lui qui allume mèche. S'il peut se compliquer la vie, il n'oublie jamais de lever la tête. Son décalage parfait pour Matuidi (8e) aurait mérité meilleur sort. Il a le mérite de ne jamais se décourager et sur un de ses énièmes débordements, il trouve Giroud pour le second but des Bleus.

Je n'ai pas aimé : Son goût, parfois, pour le dribble de trop.

En bref… Il ne lui a manqué qu'un but.

Remplacé par Florian Thauvin (79e).

Kylian Mbappé lors de France - pays de Galles

Kylian Mbappé lors de France - pays de GallesGetty Images

Kingsley Coman : 4

J'ai aimé : Il exploite chaque centimètre qui se présente devant lui et ouvre des brèches béantes comme sur cette accélération suivie d'une frappe sur le poteau (47e).

Je n'ai pas aimé : Il s'est caricaturé choisissant exclusivement les accélérations et la profondeur quand le jeu réclamait parfois autre chose. Et ses problèmes dans la finition et la dernière passe ont mis des bâtons dans les roues des Bleus.

En bref… Une faculté évidente à se créer des occasions… et à les gâcher.

Remplacé par Anthony Martial.

Antoine Griezmann : 7,5

J'ai aimé : Très en jambes, juste dans ses orientations, il est récompensé de sa prestation pleine par un but magnifique d'une belle volée. Entre les lignes, il a causé quelques maux de tête aux Gallois. En position de meneur de jeu, très reculé derrière Giroud, il a dirigé les Bleus à la baguette dictant le rythme de la rencontre. Sur une touche, dans le jeu long ou balle au pied, il a créé des espaces et fait passer des frissons.

Je n'ai pas aimé : Une seconde période un peu moins brillante.

En bref… Les Bleus se sont trouvés un nouveau numéro 10.

Remplacé par Nabil Fekir (62e), tanchant dans ses prises de balle, moins inspiré dans ses passes.

Antoine Griezmann lors de France - pays de Galles

Antoine Griezmann lors de France - pays de GallesGetty Images

Olivier Giroud : 6

J'ai aimé : Encore un but pour Giroud qui confirme que les Bleus peuvent toujours compter sur lui. Ce vendredi, il a même brillé dans le petit jeu avec Griezmann et Mbappé. Il a d'ailleurs offert un ballon de but à l'ancien Monégasque d'une déviation pleine de bon sens pour Mbappé (10e).

Je n'ai pas aimé : Moins en jambes après la pause, il a sans doute payé son manque de rythme avec Arsenal.

En bref… Toujours là où il faut quand il le faut.

Remplacé par Alexandre Lacazette (73e) qui a beaucoup gâché.

Olivier Giroud (France - pays de Galles)

Olivier Giroud (France - pays de Galles)Getty Images

0
0