Getty Images

Allemagne - France, Les notes : Lacazette et Martial ont fait ce qu'on attendait d'eux

Les notes : Lacazette et Martial ont fait ce qu'on attendait d'eux

Le 15/11/2017 à 00:15Mis à jour Le 15/11/2017 à 09:10

MATCH AMICAL - Malgré la déception du nul concédé à l'Allemagne (2-2), Didier Deschamps pourra tirer de beaux enseignements de ce dernier match amical de la saison. Anthony Martial et Alexandre Lacazette ont enfin briller quand Raphaël Varane et Samuel Umtiti ont confirmé.

Steve Mandanda (6)

On a aimé : Son début de match avec une de ses parades du pied dont il a le secret et sa solidité globale pendant toute la partie.

On n'a pas aimé : Le gardien de l'OM n'a pas été décisif sur les deux buts allemands même si on ne peut pas lui reprocher grand chose.

Notre avis : Un vrai numéro 2. Solide mais loin de pouvoir concurrencer Hugo Lloris.

Lucas Digne (6)

On a aimé : Son apport offensif. Placé très haut, le Barcelonais a bien combiné, notamment avec Martial et Matuidi mais aussi avec Mbappé quand celui-ci a dézoné. Sa remise sur le premier but est précise et décisive. Défensivement, peu mis en danger par une Allemagne qui a souvent préféré l'aile opposée.

On n'a pas aimé : Sa sortie de terrain interminable qui a contribué à faire chuter le rythme en fin de match.

Notre avis : Si Benjamin Mendy ne revient pas à son meilleur niveau à temps pour le Mondial, il y a une place à prendre à gauche et il n'est désormais pas dit que celle-ci revienne automatiquement à Layvin Kurzawa…

Remplacé par Kurzawa à dix minutes de la fin. Le Parisien a laissé trop d'espace à Götze sur la dernière action. Fatal.

Raphaël Varane (7)

On a aimé : Qu'il joue ! Trop souvent blessé, le Madrilène a ce mardi rappelé qu'il était un défenseur de niveau mondial quand il est au top. Le jeune Timo Werner, pourtant buteur, a souffert face à la paire française.

On n'a pas aimé : L'action va très vite mais il aurait dû mieux communiquer avec Jallet sur le premier but allemand.

Notre avis : Deschamps doit croiser tout ce qu'il peut pour que son patron de défense soit opérationnel en Russie.

Samuel Umtiti (7,5)

On a aimé : Un roc ! Si on a souvent comparé Varane à Blanc, Umtiti pourrait bien être son Desailly. Face à la Mannschaft, le Barcelonais a brillé dans les duels tout en assurant la relance.

On n'a pas aimé : On cherche, on cherche mais on ne trouve rien.

Notre avis : Varane-Umtiti, Koscielny-Umtiti, Varane-Koscielny, la France compte trois charnières centrales de (très) haut niveau.

Christophe Jallet (3)

On a aimé : Son ouverture pour Mbappé qui amène quelques secondes plus tard le premier but français.

On n'a pas aimé : Le Niçois a été le Français le plus en difficulté. L'Allemagne l'a bien senti et a insisté sur son côté. Il est fautif sur l'égalisation de Werner avec un placement plutôt étonnant.

Notre avis : Difficile d'en vouloir à Jallet qui n'évolue pas à droite à Nice. Arnaud Souquet en revanche, oui…

Remplacé par Pavard qui n'a pas beaucoup fait mieux sur la dernière demi-heure.

Adrien Rabiot (4)

On a aimé : Son premier quart d'heure. Le Parisien a bien débuté avant d'être dépassé par l'engagement physique du milieu allemand.

On n'a pas aimé : En sentinelle, un poste qu'il n'affectionne pas, Rabiot a pêché dans le placement, à l'image du premier but où il est très haut et laisse un boulevard au milieu. Comme en Bulgarie, il est apparu fragile et timide.

Notre avis : Il ne faisait pas si froid que ça à Cologne mais sa prestation n'a pas été meilleure qu'en Bulgarie.

Rabiot Gotze

Rabiot GotzeGetty Images

Blaise Matuidi (6,5)

On a aimé : L'éternel Matuidi a encore frappé. Pendant la première demi-heure, le pressing français a été parfait ou presque et le joueur de la Juve y est pour beaucoup. Sa transversale pour Digne sur le premier but tricolore est un modèle du genre.

On n'a pas aimé : S'il a été le détonateur du pressing français en première période, difficile de ne pas lui amputer la disparation de celui-ci au retour des vestiaires jusqu'à sa sortie à l'heure de jeu.

Notre avis : Dans un milieu à trois, difficile de se passer du marathonien Matuidi.

Remplacé par N'Zonzi à la 64e : Le Sévillan a fait une belle entrée avec une vraie présence dans les duels.

Corentin Tolisso (5)

On a aimé : Cet amour de contrôle orienté qui a mis dans le vent Kroos en tout début de partie.

On n'a pas aimé : Le Bavarois a été moins tranchant que lors des matches d'octobre. Beaucoup moins en vue que Matuidi, il a décliné au fil de la partie après une belle entame.

Notre avis : Quand Kanté et Pogba seront de retour, il sera sans doute le 4e homme au milieu de terrain. Et c'est déjà pas si mal.

Anthony Martial (7)

On a aimé : Cette feinte de frappe sur Süle et cette offrande pour Lacazette ! A l'image de cette action, il a souvent mis la défense allemande sens dessus dessous grâce à sa vitesse. Très disponible et plutôt investi défensivement, l'une de ses meilleures prestations en Bleu.

On n'a pas aimé : Ce raté à 3-1 pour mettre la France à l'abri. Deschamps est un coach qui met énormément l'accent sur l'efficacité dans les zones de vérité et il se souviendra de ce face à face vendangé face à Trapp avant l'égalisation.

Notre avis : Mieux qu'un super-sub.

Alexandre Lacazette (8)

On a aimé : Son doublé. Avec un but en quinze sélections, son bilan était maigre avant ce match en Allemagne. Il a en plus fait preuve d'une efficacité redoutable, ce qu'on demande à un remplaçant quand il joue.

On n'a pas aimé : Malgré quelques belles combinaisons, il est apparu un peu discret dans le jeu contrairement à ce qu'il faisait à Lyon par exemple.

Notre avis : Mieux qu'un remplaçant à Giroud ?

Remplacé par Griezmann qui n'a pas eu le loisir de se mettre en valeur dans le dernier quart d'heure.

Lacazette Trapp

Lacazette TrappGetty Images

Kylian Mbappé (7,5)

On a aimé : Ses prises de balles, ses prises de risques, ses inspirations. A chaque fois qu'il touche le ballon, il se passe quelque chose. Sa passe pour le doublé de Lacazette est parfaite, ce qui prouve qu'il est meilleur quand il joue aussi pour les autres.

On n'a pas aimé : Ses quelques mauvais choix en début de rencontre. On a cru qu'il retombait dans les travers aperçus en Bulgarie.

Notre avis : Il sera l'un des cadres de la France au Mondial. Que ce soit à droite ou à gauche.

0
0