Strasbourg fâche la FFF

Strasbourg fâche la FFF
Par Eurosport

Le 27/05/2011 à 12:31Mis à jour Le 27/05/2011 à 12:42

Strasbourg a promis une prime aux joueurs de Rouen en cas de victoire face à Guingamp. Ce résultat assurerait ainsi la montée du Racing en Ligue 2. Une initiative du président Jafar Hilali, publiée sur le site du club, qui a lui attiré les foudres de la FFF au nom de l'équité sportive.

A Strasbourg, tous les moyens sont bons pour remonter en Ligue 2. Alors que le Racing occupe pour l'instant la 3e place après avoir disputé l'intégralité de ses 40 matches, son président Jafar Hilali a émis l'idée d'une prime aux joueurs de Rouen qui affrontent ce soir Guingamp, pour l'instant à égalité avec les Alsaciens dans la course à la montée (77 points). "A l'image de ce qui se pratique dans un championnat étranger, le Racing de Strasbourg envisage de verser aux joueurs de Rouen une prime exceptionnelle globale de 200 000 euros s'ils parviennent à battre Guingamp vendredi 27 mai 2011", dit le communiqué qui précise que le club "ne mettr(a) en œuvre cette proposition qu'après autorisation du service juridique de la ligue nationale de Football et en accord avec la loi".

Guingamp a besoin d'un point

Une pratique du "matelas" qui existe en effet en Espagne mais qui n'est pas autorisée en France. La FFF a d'ailleurs réagi "vigoureusement" pour mettre en demeure le club alsacien. "La FFF a notifié au Président du RC Strasbourg l’interdiction formelle de promouvoir des initiatives contraires aux règlements ainsi qu’à l’esprit du jeu, susceptibles de nuire gravement à l’équité des compétitions organisées par la Fédération ainsi qu’aux valeurs défendues par celle-ci", annonce la Fédération. Elle "exige du RC Strasbourg que soit immédiatement retiré du site le communiqué de son Président et que ce dernier s’engage publiquement à abandonner son initiative", demande-t-elle également dans un communiqué.

L'initiative est d'autant plus surprenante que le RCS, dont les caisses sont vides, s'apprête à passer devant la DNCG... "Par ailleurs, le Conseil National de l’Ethique est immédiatement saisi pour examiner les suites disciplinaires pouvant être engagées à l’encontre de Monsieur Jafar Hilali", poursuit la Fédération. "Enfin, la FFF indique qu’elle prendra toutes les dispositions et qu’elle sera particulièrement attentive pour que la rencontre visée se déroule dans les meilleures conditions de sportivité et que soit préservée la régularité de la fin du championnat". Un match nul face à Rouen, qui n'a plus rien à jouer, suffirait à Guingamp pour retrouver la Ligue 2. En revanche, une défaite permettrait à Strasbourg de sauver sa 3e place et de quitter le National.

0
0