National, Raymond Domenech : "Sans National, pas de L1 ni de L2"

Domenech : "Sans National, pas de L1 ni de L2"

Le 13/09/2013 à 13:19Mis à jour Le 13/09/2013 à 13:22

De notre partenaire Foot123

De nouveau sous les feux des projecteurs depuis l'annonce de son poste de consultant pour le National sur Ma Chaîne Sport, Raymond Domenech a accordé un entretien à L'Equipe dans lequel il justifie sa décision de commenter les matches du troisième échelon national.

"Je prends plaisir, avec Nicolas Vilas, tous les lundis dans Tribune Foot, à décrypter, à commenter l’actualité. J’aime ça, j’ai toujours vécu dedans. Maintenant je vais me plonger dans le National, qui est le plus haut niveau de la Fédération. Ce championnat est pour certains la porte d’entrée vers la L1 et la L2, il me paraît intéressant. Et puis, comme je dis toujours, le foot n’appartient à personne, il n’a pas plus de mérite à un endroit qu’à un autre. Il y a des gens qui aiment ça, qui le pratiquent ou le dirigent partout en France ; moi je vis avec ça, j’aime ça, donc mes choix ne sont pas incohérents. Et je suis heureux de choisir ce que j’ai envie de faire".

L'ancien sélectionneur national a souligné l'importance du troisième niveau français et ses bonnes dispositions : "Il y a des clubs en National qui sont très bien structurés, qui travaillent très bien, qui représentent leur ville et même le football de leur région parfois. On a besoin de les valoriser, de leur dire «vous existez aussi» et sans ces clubs-là, pour schématiser, il n’y aurait pas la L1, la L2, pas les internationaux. Le National peut donner une chance à certains joueurs un peu en retard dans leur maturité, il leur permet de mûrir et d’acquérir un bon football. D’autant qu’il y a des entraîneurs de qualité. C’est presque un passage obligatoire."

0
0