AFP

Noël Le Graët : "Karim Benzema n'est pas à la disposition de Didier Deschamps"

Le Graët : "Benzema n'est pas à la disposition de Deschamps"
Par Nicolas Sbarra via AFP

Mis à jourLe 01/03/2016 à 18:18

Publiéle 01/03/2016 à 17:57

Mis à jourLe 01/03/2016 à 18:18

Publiéle 01/03/2016 à 17:57

Par Nicolas Sbarra via AFP

EQUIPE DE FRANCE - Noël Le Graët a précisé mardi sur RTL que Karim Benzema "n'est pas sélectionnable" en équipe de France par Didier Deschamps. Pour le moment. L'attaquant du Real Madrid, dont le contrôle judiciaire a été partiellement levé le 18 février, est toujours mis en examen dans l'affaire de la sextape de Mathieu Valbuena.

Le patron du football français a tout de même confié son souhait d'avoir "une justice plus clémente" à l'encontre de l'international tricolore. "Il y aura peut-être des annonces en fin de semaine, peut-être le semaine prochaine, a ajouté Le Graët. On verra ça dans quelques temps, la justice progresse toutes les semaines. Nous sommes à l'écoute des informations judiciaires, j'espère qu'elles iront dans un sens positif."

Karim Benzema lors de Betis Séville - Real Madrid en Liga le 24 janvier 2016
Karim Benzema lors de Betis Séville - Real Madrid en Liga le 24 janvier 2016 - AFP

"Il faut savoir pardonner"

Noël Le Graët, qui s'est clairement positionné, estime qu'il "faut savoir pardonner. C'est un personnage, non pas décrié, mais pas forcément aimé. Il donne une image extérieure qui ne convient pas à la réalité, cela peut paraître pour de l'arrogance. Maintenant, la justice doit trancher, mais l'anti-Benzema je n'aime pas". Le président de la fédération se dit par ailleurs "fan" de Benzema. "J'aime beaucoup ce garçon, j'aurai préféré que cette affaire prenne une autre dimension, plus modeste", a-t-il ajouté.

Karim Benzema "ne sera pas sélectionnable pour l'Euro en juin et juillet si la situation n’a pas évolué", avait déclaré Le Graët en décembre dernier, après la mise en examen du joueur. Benzema est soupçonné de "complicité de tentative de chantage" et de "participation à une association de malfaiteurs" dans l'affaire de la sextape dont a été victime Mathieu Valbuena. Le 18 février, la juge d'instruction Nathalie Boutard a décidé de lever partiellement le contrôle judiciaire du joueur et de supprimer l'interdiction d'entrer en contact avec Valbuena. Le parquet a fait appel de cette décision mais celui-ci, qui sera examiné vendredi, n'est pas suspensif.

Mathieu Valbuena et Karim Benzema avec le maillot des Bleus
Mathieu Valbuena et Karim Benzema avec le maillot des Bleus - AFP
0 commentaire
Vous lisez :