FOOTBALL 2012 Chelsea - Villas-Boas - AFP
 
Article
commentaires
Football > Premier League

Villas Boas, c'est fini !

Villas Boas, c'est fini !

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 04/03/2012 à 17:07 -
Par Eurosport - Le 04/03/2012 à 17:07
Chelsea s'est séparé de son entraîneur André Villas Boas en raison des mauvais résultats des Blues, actuellement 5e de Premier League, annonce le club anglais sur son site officiel. Roberto Di Matteo, son adjoint, assurera l'intérim sur le banc jusqu'à la fin de la saison.

La défaite face à West Bromwich (1-0) a été celle de trop, samedi. Chelsea, qui n'a remporté qu'un seul succès (face à Bolton) lors de ses sept derniers matches, toutes compétitions confondues, a décidé d'arrêter les frais et de se séparer d'André Villas Boas. "La direction veut rappeler sa gratitude pour le travail effectué et sa déception que notre relation se termine si rapidement, explique un communiqué publié sur le site du club anglais. Malheureusement, les résultats et les performances de l’équipe n’ont pas été assez bons et ne montraient aucun signe d’amélioration à un moment clé de la saison". "Avec effet immédiat, Roberto Di Matteo a été nommé entraîneur par intérim de l'équipe première jusqu'à la fin de la saison", annoncent également les Blues.

A 34 ans, Villas Boas était arrivé l'été dernier pour 15 millions d'euros après avoir connu le succès avec le FC Porto, ce qui lui avait valu le surnom de Special Two en référence à José Mourinho. Mais l'entraîneur portugais n'aura remporté que 19 des 40 rencontres qu'il a dirigées en Angleterre, le plus mauvais bilan depuis Glenn Hoddle en 1996. Résultat, les Londoniens n'ont pu faire mieux qu'une cinquième place au classement à vingt points du leader Manchester City. Or, "le club est toujours en lice en Ligue des champions et en Coupe d'Angleterre, ainsi que pour une place dans les quatre premiers de la Premier League, et veut rester compétitif sur tous les fronts. Ayant ceci à l'esprit, il nous a semblé qu'un changement était la seule solution", explique Chelsea.

Abandonné par les cadres de son vestiaire, Villas Boas était sur la sellette depuis plusieurs semaines. Selon la presse anglaise, Roman Abramovitch lui avait fixé un ultimatum après la défaite à Naples (1-3) en Ligue des Champions, le 21 février. Sa mission était claire : renverser la situation au match retour à Stamford Bridge, le 14 mars, et ramener les Blues dans le Big Four. Le milliardaire russe aura finalement perdu patience plus rapidement que prévu. Il a préféré confier l'avenir de son équipe à Robert Di Matteo, jusque là adjoint d'AVB. L'Italien, ancien entraîneur de West Bromwich, aura désormais la lourde tache de remplir ce double objectif.