AFP

Chelsea a le remplaçant de Ramires, mais il ne pourra pas affronter le PSG

Chelsea a le remplaçant de Ramires, mais il ne pourra pas affronter le PSG

Le 07/04/2014 à 10:49

Nemanja Matic a confirmé samedi contre Stoke (3-0) qu’il avait le profil idéal pour pallier la suspension de Ramires mardi contre le PSG en quart de finale retour de la Ligue des champions. Mais le Serbe est non qualifié en C1 et devrait laisser Frank Lampard accompagner David Luiz à la récupération. Pas forcément une bonne nouvelle pour les Blues.  

Comme le règlement de la Ligue des champions est mal fait… Voilà ce qui doit trotter dans la tête de José Mourinho ces dernières heures, à l’approche du quart de finale retour de C1 contre le PSG. Il maudira l’impossibilité d’aligner Nemanja Matic dans l’entrejeu, brillant samedi contre Stoke City (3-0). Il présente pourtant le profil idéal pour suppléer Ramires, suspendu en raison d’un avertissement reçu au Parc des Princes lors du match aller. Mais le Serbe a déjà évolué dans la compétition avec Benfica et l’UEFA interdit à un joueur de la disputer avec deux clubs différents lors d’une même saison. Un crève-cœur pour les Blues.

Parce que Matic a encore démontré ce week-end tout ce qu’il était en capacité d’apporter à Chelsea. A l’instar de Ramires, il est un joueur box-to-box, de ceux que les Anglais affectionnent tant et qui sont si précieux par leur polyvalence. Devenu une pièce essentielle du dispositif de Mourinho dès son arrivée (onze apparitions en Premier League, dont neuf titularisations), il n’a pas beaucoup de faille et les Potters en ont fait les frais. Malgré sa taille (1,94m), Matic a fait preuve de mobilité et d’une activité énorme pour ratisser les ballons à la récupération. Mais il ne s’est pas contenté de défendre. Il a sans cesse cherché à jouer vers l’avant, à donner cette passe qui casse les lignes et met ses partenaires dans le sens du jeu. L’ancien du Vitesse Arnhem a trouvé la récompense de ses efforts à la demi-heure de jeu, lorsqu’il s’est occupé de tout sur la gauche avant de servir en retrait Mohamed Salah pour l’ouverture du score de Chelsea (31e).

Nemanja Matic (PA)

Nemanja Matic (PA)PA Photos

Lampard commence à faire ses 35 ans

Ironie de l’histoire, l’Egyptien est un autre joueur non qualifié pour la C1 après avoir passé la première partie de saison à Bâle. Moins en vue après le repos, Matic a poursuivi son travail de l’ombre pour annihiler toute offensive de Stoke. Il a bouclé la rencontre avec 88 ballons touchés, un taux de passes réussies de 92% et cinq tacles au compteur. Des statistiques de haut niveau, supérieures à celle de son compère du soir, Frank Lampard. Celui qui part favori pour accompagner David Luiz à la récupération mardi contre Paris, John Obi Mikel n’entrant pas dans les plans de Mourinho, commence à faire son âge (35 ans).

Même s’il a marqué son 250e but en club dans sa carrière, sur un penalty transformé en deux temps, l’international anglais n’a plus le même volume de jeu. Il a du déchet dans ses transmissions et n’est plus aussi tranchant dans ses appels de loin. Lampard a aussi manqué de précision sur les coups de pied arrêtés samedi, alors qu’il devrait mettre à profit son excellent pied droit dans ce secteur. Autant d’éléments qui ne plaident pas en sa faveur. Mais au moment de trancher, Mourinho n’aura pas l’embarras du choix et devra prier pour que Lampard retrouve, en l’espace de trois jours, un peu de la magie qui a permis à Chelsea de renverser des montagnes par le passé. L’invincibilité du technicien portugais en quarts de finale de la C1 passe par là.  

0
0