AFP

Premier League (28e journée) : Derrière Vardy, Mahrez et Kanté, Leicester a aussi un quatuor de choc

Si Leicester en est là, c'est aussi grâce à eux

Mis à jourLe 01/03/2016 à 23:43

Publiéle 01/03/2016 à 00:03

Mis à jourLe 01/03/2016 à 23:43

Publiéle 01/03/2016 à 00:03

PREMIER LEAGUE - Leader surprise de Premier League, Leicester ne se repose pas seulement sur les buts de Jamie Vardy et Riyad Mahrez, mais bien sur des notions collectives pures et simples. Voici quatre autres joueurs qui contribuent eux aussi à faire briller les "Foxes" cette saison à leur manière.

Les semaines passent en Premier League et Leicester résiste. Leader du championnat depuis la 23e journée, le club dirigé par Claudio Ranieri continue d'étonner Outre-Manche et se rapproche petit à petit de son premier titre de champion d'Angleterre. La réception de West Bromwich Albion, qui se fera pour la première fois de la saison sans NGolo Kanté dans l'entrejeu, mardi, sera un nouveau test pour une équipe qui a opté pour le "match après match."

Privés des buts de son duo référent Jamie Vardy - Riyad Mahrez, qui pèse 42 buts cette saison, les "Foxes" s'en sont remis à Leonardo Ulloa pour venir à bout de Norwich le week-end dernier (1-0). Un succès sur le fil qui a remis en avant les performances collectives de l'équipe de Ranieri, qui brille grâce à un bloc-équipe discipliné tactiquement et qui a trouvé la formule en attaque en misant sur du jeu "simple". Un bloc, plus à l'aise sans ballon (41% de possession de balle en moyenne), capable de se projeter rapidement dans le camp adverse avec du jeu direct.

Avec cette façon de jouer, Leicester réussit des prouesses tactiques chaque week-end. La méthode Ranieri a permis à quatre joueurs, titulaires, de se distinguer dans un registre particulier. Sans que l'apport soit aussi gargantuesque que le duo Vardy-Mahrez, ces hommes de devoir ont apporté un vrai plus à cette équipe.

Kasper Schmeichel

Septième défense de Premier League cette saison (29 buts encaissés en 27 matches), Leicester est une équipe globalement solide mais qui encaisse un peu plus d'un but par match. Malgré cette statistique, Kasper Schmeichel est parvenu à réaliser neuf clean sheets cette saison. Septième de ce classement honorifique, il n'est malgré tout qu'à trois clean sheets de Petr Cech, le recordman cette saison en la matière (12 à son actif).

Depuis le mois de janvier, Leicester et Schmeichel ont franchi un cap en réussissant cinq clean sheets en huit rencontres de championnat. Tottenham en a réussi deux, Arsenal quatre et Manchester City trois (avec un match en retard). Indispensable dans la cage, excellent sur sa ligne et en face-à-face, Schmeichel est un dernier rempart plus que fiable. Sa prestation face à Arsenal il y a deux semaines, malgré la défaite (2-1), en est la preuve.

Infographie Kasper Schmeichel (Leicester)

Robert Huth

Dix années après ses débuts avec Chelsea et sa participation à la Coupe du monde 2006 avec l'Allemagne, Robert Huth retrouve la lumière des projecteurs. Devenu un pilier défensif de Leicester, après des passages plus discrets à Middlesbrough et Stoke City, le joueur de 31 ans apporte ses qualités physiques à son équipe : taille et engagement.

Avec trois buts inscrits en 26 matches, Huth est le deuxième défenseur le plus prolifique face au but en Premier League. Seul Scott Dann (Crystal Palace) est plus efficace (5 buts) que lui cette saison. S'il n'a marqué son premier but que le 13 janvier dernier, il a choisi ses matches : un face à Tottenham à White Hart Lane et deux inscrits sur la pelouse de Manchester City (1-3). Deux candidats directs pour le titre.

Infographie Robert Huth (Leicester)

Christian Fuchs

Indiscutable dans le couloir gauche, Christian Fuchs a également un apport considérable sur la bonne saison des hommes de Claudio Ranieri. Le capitaine de l'équipe d'Autriche est le joueur qui tacle le plus au sein de l'arrière-garde des "Foxes". Avec 51 tacles effectués depuis le début de la saison (en 21 matches), il est 8e dans ce classement honorifique. Son ratio de réussite est correct : 43%.

Joueur propre, Fuchs, arrivé en provenance de Schalke l'été dernier commet peu de fautes : 23 depuis le début de la saison. Son excellent pied gauche permet également à Leicester de pratiquer son jeu direct avec plus d'aisance. Peu mis en défaut dans son couloir, il apporte une véritable sérénité après des blessures venues perturber son début d'exercice.

Infographie Christian Fuchs (Leicester)

Marc Albrighton

Titulaire au sein de l'entrejeu de Leicester, Marc Albrighton est un homme discret et très efficace. Joueur mobile, très actif, il apporte son intelligence et de la vitesse à un milieu de terrain bien huilé. Souvent blessé depuis sa saison révélation avec Aston Villa en 2010/2011, l'ailier gauche a retrouvé ses jambes et son impact laissés en chemin. Il s'est particulièrement distingué avec son nombre de passes décisives cette saison : 6. Un chiffre qui le place dans le top 10 des meilleurs passeurs cette saison.

Depuis décembre pourtant, c'est la panne sèche chez Albrighton. S'il a compensé cette baisse de régime avec des bonnes prestations, il a pris du retard sur son coéquipier Riyad Mahez, qui avait lui terminé l'année civile avec 7 passes décisives. La fin de saison peut lui être profitable. Mais Leicester a réellement besoin d'Albrighton.

Infographie Marc Albrighton (Leicester)
0 commentaire
Vous lisez :