AFP

Premier League : Leicester laisse filer deux points face à WBA (2-2) et peut perdre la tête mercredi

Leicester ouvre la porte aux Spurs

Le 01/03/2016 à 23:03

Tenu en échec par West Bromwich Albion en ouverture de la 28 journée (2-2), Leicester a mis sa couronne en péril, mardi. Les Foxes, privés de Ngolo Kanté, peuvent perdre la tête de la Premier League en cas de victoire de Tottenham, mercredi à West Ham. A une grosse semaine de ses retrouvailles avec le PSG, Chelsea s'est imposé à Norwich (1-2) et pointe au 8e rang.

Pour la première fois de son histoire, Leicester était en tête de la Premier League un 1er mars. Mais dès le 2, cela pourrait ne plus être le cas. En concédant le match nul à domicile contre West Bromwich Albion mardi (2-2), les joueurs de Claudio Ranieri ont ouvert la porte à Tottenham, trois points derrière. En cas de victoire à West Ham mercredi soir, les Spurs prendraient les commandes du championnat après 28 journées, grâce à une meilleure différence de buts.

Les Foxes sont passés par tous les états sur leur pelouse du King Power Stadium. Ils ont rapidement été menés sur une réalisation de Salomon Rondon, qui a résisté à Robert Huth (0-1, 11e), encaissant leur premier but à domicile en 2016. Mais les surprenants leaders ont réussi à renverser la vapeur. Une frappe lointaine de Daniel Drinkwater déviée par Jonas Olsson a fait mouche (1-1, 31e). Puis Andy King, remplaçant de Ngolo Kanté blessé, a repris avec précision une déviation en aile de pigeon de Ryad Mahrez (2-1, 45e+1). Mais ça n'a pas suffi.

Deux barres pour les Foxes

Dès le retour des vestiaires, Craig Gardner a remis les deux équipes à égalité. Il a laissé Kasper Schmeichel sans réaction sur un magnifique coup franc direct en pleine lucarne (2-2, 50e). Devant faire le jeu face à un adversaire regroupé, Leicester a eu les occasions pour l'emporter. Jamie Vardy (37e) et Shinji Okazaki (57e) ont tous deux trouvé la barre de la tête. Vardy, encore lui (70e), et le capitaine Wes Morgan (86e) ont aussi buté sur Ben Foster. Vainqueurs sur le fil de Norwich samedi, ils n'ont cette fois pas emporté la décision dans le money-time même si Ulloa a raté le 3-2 d'un cheveu (90e+4). Pour le plus grand bonheur de Tottenham. Mais aussi d'Arsenal, qui peut revenir à trois points en battant Swansea mercredi.

Chelsea a, à l'inverse, profité de cette soirée pour poursuivre son redressement. Grâce à une troisième victoire consécutive, en déplacement à Norwich (1-2), les Blues sont provisoirement huitièmes. Après seulement 39 secondes, Kenedy a fêté sa première titularisation en Premier League par le but le plus rapide de la saison. Il a été décalé par Eden Hazard, auteur de sa première passe décisive en championnat depuis le 3 octobre. Diego Costa, servi par Bertrand Traoré, a signé la deuxième réalisation (45e+2), avant la réduction de l'écart de Nathan Redmond (68e).

Everton a encore enterré un peu plus la lanterne rouge Aston Villa, s'imposant (1-3) sur la pelouse des joueurs de Rémi Garde. Auteur du troisième but, Romelu Lukaku a aligné un 17e but cette saison en championnat. Avec la première titularisation de Max-Alain Gradel depuis août, Bournemouth a dominé Southampton (2-0). Sunderland a été tenu en échec sur le fil par Crystal Palace (2-2), ne sortant que provisoirement de la zone rouge aux dépens de Norwich. Newcastle, qui compte deux matchs de moins, peut l'y replonger avec au moins un nul dès ce mercredi, à Stoke City.

0
0