AFP

Premier League : MU replonge, Imbula décolle et Payet plane

MU replonge, Imbula décolle et Payet plane

Le 13/02/2016 à 18:20

PREMIER LEAGUE - Manchester United a trébuché sur la pelouse de Sunderland (2-1) samedi lors de la 26e journée du championnat. Un revers douloureux qui complique encore la tâche des Red Devils dans la course à la qualification pour la Ligue des champions. Giannelli Imbula a marqué son premier avec Stoke, à Bournemouth (1-3). Dimitri Payet (2-2) a sauvé West Ham à Norwich avec un but et une passe.

Les Black Cats se sont enfin offert les Red Devils au Stadium of Light. Avant-derniers du classement anglais mais bien plus cohérents et volontaires que leurs adversaires, les joueurs de Sunderland ont logiquement dominé Manchester United en ouverture de la 26e journée de Premier League (2-1).

Les anciens de L1 ont fait la différence dans ce match car Wahbi Khazri a ouvert le score (3e) et que Lamine Koné a doublé la mise (82e). Anthony Martial avait joliment égalisé mais les Red Devils voient la quatrième place s'éloigner un peu plus. Les hommes de Louis van Gaal restent cinquièmes à six longueurs de leurs voisins de City, qui joueront dimanche contre Tottenham.

Les Black Cats ont tout de suite pris les choses en main dans cette rencontre déséquilibrée sur le papier mais pas sur le terrain. Ils ont même ouvert le score avec un peu de réussite quand le coup franc lointain de Khazri a traversé la zone de vérité et trompé un De Gea masqué (3e). Cueillis à froid par ce tout premier but de l'ancien Bordelais en Premier League, les visiteurs mancuniens ont tardé à réagir malgré le contrôle du ballon. La première période a d'abord essentiellement été marquée par les sorties sur blessures de Jan Kirchhoff (15e) et de Matteo Darmian remplacé par Donald Love(38e).

L'éclair de Martial n'a pas suffi

Percutant sur son côté gauche malgré le manque d'espace, Martial a toutefois réussi à égaliser d'un joli petit piqué en angle fermé après une frappe de Juan Mata repoussée par Vito Mannone (1-1, 39e). Si l'ancien Monégasque a encore séduit les observateurs, ses partenaires n'ont pas réussi à élever leur niveau de jeu notamment au milieu de terrain où Yann M'Vila a pris le dessus sur Morgan Schneiderlin.

Le rythme plus intense de la seconde période a davantage profité aux Black Cats qui ont porté régulièrement le danger sur le but adverse par l'intermédiaire de John O'Shea (50e), Jermaine Defoe (54e), Dame N'Doye (61e), Khazri (65e) et même Lamine Koné (72e). Encore en grande forme, David de Gea a tout repoussé mais il a fini par craquer sur un coup de boule de l'ancien défenseur lorientais après un corner de Khazri (2-1, 82e). Sunderland détient toujours la plus mauvaise défense du championnat anglais mais, grâce à ses recrues en provenance de L1, peut encore espérer se maintenir.

Payet et Imbula marquent les esprits

Cette 26e journée était bien celle des ex-pensionnaires de Ligue 1. Dimitri Payet - qui vient de prolonger à West Ham jusqu'en 2021 - a signé un but et une passe décisive et lancé la révolte de Hammers bien mal embarqués et qui ont tremblé jusqu'au bout sur le terrain de Norwich. Ils s'en sortent avec un nul (2-2). Les joueurs de Bilic reviennent à une longueur de Manchester United mais sont doublés à la différence de buts par Southampton qui est allé s'imposé à Swansea (0-1).

Ancien partenaire de Payet à l'OM, Giannelli Imbula a, lui, ouvert son compteur en Premier League d'une superbe reprise du gauche lors de la large victoire de Stoke City à Bournemouth (1-3). Après 475 jours sans marquer, Emmanuel Adebayor a retrouvé le chemin des filets adverses contre Watford mais le Togolais n'a pas pu empêcher la défaite de Crystal Palace (1-2). Enfin, Everton s'est incliné à domicile devant West Bromwich Albion sur une réalisation de Rondon (0-1).

0
0