Eurosport

Neutralisé par Tottenham, Arsenal a peut-être laissé filer Leicester pour de bon

Neutralisé par Tottenham, Arsenal a peut-être laissé filer Leicester pour de bon

Mis à jourLe 05/03/2016 à 18:02

Publiéle 05/03/2016 à 15:48

Mis à jourLe 05/03/2016 à 18:02

Publiéle 05/03/2016 à 15:48

Article de Cyril Morin

PREMIER LEAGUE - Arsenal peut s'estimer heureux d'avoir arraché le nul (2-2) à Tottenham samedi mais le titre s'éloigne de plus en plus pour les Gunners.

Tottenham a peut-être perdu gros. Dans un derby londonien enlevé et engagé, les Spurs ont concédé le nul contre Arsenal (2-2) alors qu’ils évoluaient à onze contre dix. D’abord mené contre le cours du jeu par un but splendide de Ramsey (39e), ils ont recollé à l’heure du jeu sur coup de pied arrêté, leur point fort cette saison, par l’intermédiaire de Toby Alderweireld (59e). C’est ensuite Harry Kane qui a permis à Tottenham de reprendre les devants grâce à une frappe enroulée millimétrée (60e). Réduits à dix après l’expulsion de Francis Coquelin, Arsenal s’en est remis à Alexis Sanchez en contre pour arracher un point (76e). Les deux équipes perdent l’occasion de se rapprocher de Leicester, qui joue ce samedi à 18h30.

Pourtant, les Spurs avaient mis tous les ingrédients pour réussir ce duel londonien au sommet. Avec son organisation tactique et sa paire Dembele-Dier, Tottenham a pris le match en main et s’est montré le plus dangereux en première mi-temps. Harry Kane notamment s’est essayé à plusieurs reprises sans trouver le cadre, laissant la possibilité pour Arsenal d’amorcer des contres dangereux. C’est par l’un d’entre eux que les Gunners ont trouvé la faille. Magnifiquement servi par Bellerin, Aaron Ramsey a réussi une sorte de talonnade aérienne (mais pas exactement une Madjer, pour les puristes) parfaite pour tromper Hugo Lloris.

Ospina a tenu la baraque

Une avance au tableau d’affichage presque inespérée tant les Gunners n’ont pas été dangereux en première période. Et même après. Logiquement, Tottenham a poussé. Mais David Ospina, titulaire en l’absence de Petr Cech, a longtemps retardé l’échéance (26e, 57e). Tottenham a continué d'avancer et a fini par égaliser. Et c’est sur coup de pied arrêté, leur point fort cette saison, que les Spurs ont recollé. Toby Alderweireld a propulsé le ballon au fond après une remise involontaire de Lamela. Dans la foulée, Harry Kane signait un but plein de classe sur une frappe enroulée à l’entrée de la surface (60e).

Juste avant, c’est Francis Coquelin qui a mis un terme aux chances de victoires des Gunners en se faisant expulsé bêtement pour un deuxième jaune. Les Gunners semblaient mal en point avant qu’Alexis Sanchez ne sorte de sa boîte pour égaliser en contre (76e).

Alexis Sanchez après son but contre Tottenham
Alexis Sanchez après son but contre Tottenham - AFP

Leicester, grand gagnant ?

La fin de match a vu chaque équipe se procurer les occasions nécessaires pour l’emporter. Mais ni Mason ni Eriksen ne sont parvenus à arracher les trois points qu’auraient mérités Tottenham. Ce nul n’arrange finalement aucune des deux équipes. Si Tottenham reste bien calé à la deuxième place, à deux points du leader, ils laissent la possibilité à Leicester de creuser l’écart dès ce samedi contre Watford (18h30). Quant à Arsenal, le titre semble s’éloigner encore un peu plus. Si les Gunners ne sont pas hors-jeu, ils ne possèdent plus toutes les cartes entre les mains pour aller chercher un championnat qui leur échappe depuis 2004.

01:54
Wenger : "Arsenal a refusé de perdre ce derby" - Eurosport
0 commentaire
Vous lisez :