Panoramic

Premier League - A Newcastle, la French Touch a perdu beaucoup de son charme

A Newcastle, la French Touch a perdu beaucoup de son charme

Le 12/01/2016 à 13:20

PREMIER LEAGUE – La politique de recrutement de Newcastle, très orientée vers la Ligue 1, n'apporte pas les résultats escomptés pour des Magpies englués dans la zone de relégation au moment de recevoir Manchester United mardi (20h45). Moussa Sissoko est l'exception qui confirme la règle.

L'histoire se répète à Newcastle. Comme la saison passée, les Magpies sont embarqués dans une lutte interminable pour assurer leur maintien. Dans cette optique, le club anglais compte bien mettre à profit le mercato d'hiver pour se renforcer. Il tient déjà sa première recrue. Comme un symbole, elle arrive de Ligue 1, un championnat habitué à fournir Newcastle. Henri Saivet est venu ajouter son nom à la liste en quittant Bordeaux pour les Toons. Comme d'autres l'ont fait avant lui.

L'avenir dira si Saivet est une bonne pioche pour Newcastle. Le présent et le passé récent, eux, n'incitent pas vraiment à l'optimisme. Seule recrue des Magpies venue de Ligue 1 l'été dernier, Florian Thauvin est l'un des flops de la saison en Premier League. L'ancien Marseillais, acheté pour un peu moins de 20 millions d'euros, n'a inscrit qu'un seul but en 15 apparitions toutes compétitions confondues. Un bilan des plus maigres. Mais Thauvin n'est pas le seul expatrié du championnat de France à laisser le public de St James' Park sur sa faim.

  • Yoan Gouffran : porté disparu

Arrivé de Bordeaux en janvier 2013, l'attaquant de 29 ans n'a inscrit que 12 buts en 92 matches disputés sous les couleurs des Magpies. Cette saison, il a dû se contenter de 4 apparitions en Premier League, pour un temps de jeu total de 98 minutes. Il n'a plus joué depuis son entrée face à Tottenham (1-2), pour une minute, le 13 décembre dernier.

Yoan Gouffran face à David Silva

Yoan Gouffran face à David SilvaPanoramic

  • Emmanuel Rivière : le cauchemar sans fin

Rivière semblait pourtant avoir les qualités pour réussir en Premier League, surtout après une dernière saison convaincante à Monaco, qu'il a quitté en juillet 2014 pour rejoindre les Magpies. Mais pour lui, l'expérience anglaise ressemble à un mauvais rêve : une première saison désastreuse, avec 1 but en 23 matches, qui lui a valu le titre peu glorieux de "pire transfert de l'année" en Premier League. Et il attend toujours de jouer ses premières minutes cette saison après avoir été blessé à un ménisque l'été dernier.

  • Gabriel Obertan : abonné à l'infirmerie

L'ancien Bordelais en est déjà à sa cinquième saison à Newcastle, mais il est loin d'avoir marqué le club de son empreinte. Les pépins physiques expliquent partie ce phénomène. Une grosse blessure à un genou il y a deux ans ainsi que des pépins aux adducteurs la saison passée et cette saison ont largement handicapé un joueur âgé de seulement 26 ans. Il n'empêche : avec 3 buts en 77 matches avec les Toons, Obertan est loin d'avoir le rendement espéré chez les Magpies.

Gabrien Obertan face à Manchester United

Gabrien Obertan face à Manchester UnitedPanoramic

  • Sylvain Marveaux : placardé en réserve

L'ancien Rennais, recruté en 2011, sortait d'une saison pourtant assez convaincante avec Guingamp, où il a été prêté avant de revenir à Newcastle l'été dernier. Mais il vit un calvaire chez les Magpies cette année. Après une blessure à l'aine qui a gâché son début de saison, Marveaux n'a jamais été retenu dans le groupe des Toons depuis son retour en octobre. Ses trois seules apparitions de la saison ont été avec l'équipe réserve de Newcastle. Il serait surprenant qu'il finisse la saison avec le club anglais.

  • Massadio Haïdara : maudit genou

A l'instar d'Obertan, Massadio Haïdara n'a pas été épargné par les blessures depuis son arrivée à Newcastle il y a trois ans, ce qui expliqué pourquoi il compte moins de 50 apparitions sous le maillot des Magpies. Titulaire en début de saison, l'ancien Nancéien, âgé de 23 ans, est sur le flanc jusqu'au mois de mars après avoir subi une nouvelle blessure au genou. Comme la saison passée. Et comme il y a deux saisons.

  • Moussa Sissoko : l'exception qui confirme la règle

L'ancien Toulousain est un joueur clé de Newcastle depuis qu'il y a posé ses valises en janvier 2013, et cela n'a pas changé cette année. A défaut d'avoir marqué en championnat, Sissoko a délivré 5 passes décisives et n'a manqué qu'un match de Premier League cette saison. De tous les anciens pensionnaires de Ligue 1 qui composent l'effectif des Magpies, il est le seul qui ne soit pas en situation d'échec. Mais cela n'a manifestement pas dissuadé les dirigeants de Newcastle de continuer à faire leur marché en France.

Moussa Sissoko sous le mailot de Newcastle United (2015)

Moussa Sissoko sous le mailot de Newcastle United (2015)Eurosport

0
0