AFP

Premier League : Tenu en échec à Norwich (0-0), Manchester City voit filer le titre

Manchester City dit adieu au titre

Le 12/03/2016 à 15:37Mis à jour Le 12/03/2016 à 16:28

PREMIER LEAGUE - Manchester City a très probablement vu ses derniers espoirs de titre s'envoler ce samedi sur la pelouse de Norwich (0-0) où les Citizens ont été incapables de trouver l'ouverture face au 18e de Premier League. Les joueurs sont à neuf points de Leicester à neuf journées de la fin.

Manchester City a sans doute définitivement fait une croix sur le titre en Premier League. Les Skyblues avaient l'occasion de revenir à six points de Leicester en battant samedi le premier relégable, Norwich. Mais à l'issue d'un match particulièrement terne, ils n'y sont pas parvenus, concédant un nul (0-0) décevant sur la pelouse des Canaries. Les hommes de Pellegrini restent par conséquent quatrièmes, à neuf longueurs de Leicester, à neuf journées de la fin du championnat.

City avait pourtant pris une habitude salutaire cette saison en championnat. Celle d'engranger des points contre les équipes modestes, à défaut de prendre le dessus sur ses adversaires directs pour le titre. Sur 50 points glanés en 28 journées, 41 avaient été pris contre des formations classées dans la deuxième partie de tableau. Mais sur la pelouse de Norwich, qui joue actuellement sa peau en Premier League, le club de Manchester n'avait pas grand-chose d'autre à afficher que ces statistiques flatteuses.

Peut-être la faute incombe-t-elle à Manuel Pellegrini ? Le manager chilien avait choisi d'opter pour un inhabituel 4-4-2 avec Wilfried Bony en pointe, à côté de Sergio Agüero. Peu titularisé cette saison, l'Ivoirien est passé à côté de la rencontre, laissant l'attaquant argentin se mettre en évidence sur le front de l'attaque. Ce dernier a su se rendre disponible, décrochant à bon escient durant la rencontre. Mais il n'a pour autant pas réussi à se montrer efficace, lui qui a inscrit seize buts cette saison, butant sur un John Ruddy très propre, à défaut d'être académique (15e, 28e). Ou ratant le cadre dans des situations pourtant favorables (19e, 89e).

Au point mort depuis l'annonce de Guardiola

Et comme souvent dans ce genre de rencontre, c'est même l'adversaire qui aurait pu repartir avec les trois points. Patrick Bamford a bien failli ouvrir le score peu avant la pause mais sa demi-volée du gauche, déclenchée en dehors de la surface, est venue s'écraser sur la barre de Joe Hart (39e). Norwich, qui n'a fait que défendre - avec courage - durant la quasi-intégralité de la rencontre, aurait également pu espérer mieux sur la frappe contrée de Matt Jarvis, qui a fini sa course non loin du but de City (45e+2).

Avec ce mauvais résultat, Manchester City possède un point de retard sur Arsenal, troisième et quatre sur Tottenham, deuxième. Les Skyblues vont même devoir regarder dans le rétroviseur car West Ham, cinquième, n'est qu'à deux longueurs. Un classement à garder en tête car celui-ci sera amené à évoluer dans le week-end, le club de Pellegrini comptant un match en retard à jouer contre Newcastle.

Si le coach chilien est en partie responsable des mauvais résultats de son équipe, l'officialisation de l'arrivée la saison prochaine de Pep Guardiola n'a, à l'évidence, pas fait du bien aux joueurs, qui n'ont gagné que deux des six dernières rencontres de Premier League jouées depuis l'annonce. Quant aux Canaries, ils restent dans la zone rouge (18e) malgré la performance du jour.

0
0