Panoramic

Premier League : Manchester United bat Arsenal (3-2), qui reste à cinq points de Leicester

Arsenal revient encore bredouille d’Old Trafford et laisse filer Leicester

Le 28/02/2016 à 17:08

PREMIER LEAGUE – Manchester United a battu Arsenal dimanche après-midi à Old Trafford au terme d'une rencontre débridée et grâce notamment à un doublé et une passe décisive du jeune Marcus Rashford (3-2). Une mauvaise opération pour les Gunners, qui n'ont gagné dans le Théâtre des rêves depuis 2006 et qui restent surtout à cinq points de Leicester et de la tête du championnat.

La malédiction d'Arsenal à Old Trafford se poursuit. Pour la neuvième fois de suite, depuis 2006, les Gunners n'ont pas réussi à l'emporter dans l'antre de Manchester United en championnat. Ils ont même été battus ce dimanche après-midi (3-2). Pour sa première en Premier League, Marcus Rashford a encore crevé l'écran avec deux buts et une passe décisive. Le tout jeune attaquant permet à MU de conserver sa cinquième place et de se rapprocher du rival City. Un gros coup dur pour les Gunners, troisièmes et repoussés à cinq longueurs de Leicester.

Arsenal avait remporté le match aller (3-0) et possédait une meilleure dynamique que les Red Devils, battus à Sunderland lors de la dernière journée. Mais les joueurs d'Arsène Wenger ont été bien trop friables pour confirmer cette tendance, malgré une infirmerie mancunienne bien remplie et des jeunes lancés précocement par Louis van Gaal. Comme jeudi en Ligue Europa, Rashford a été aligné en pointe pour compenser le forfait d'Anthony Martial. Et il a justifié la confiance de son entraîneur.

Rashford, plus précoce que Rooney


L'attaquant de 18 ans a mis Manchester sur les bons rails en signant son deuxième doublé pour son deuxième match en pro, trois jours après celui face à Midtjylland. A l'affût après un centre de Varela mal dégagé par Gabriel (29e), il a ensuite trompé Cech de la tête sur un centre de Lingard (32e). Il est devenu le plus jeune double buteur de l'histoire des Red Devils, devant Wayne Rooney (18 ans et 120 jours contre 19 ans et 21 jours). L'Anglais ne s'est pas contenté de cela, avec une passe décisive sur le troisième but, décalant Ander Herrera, dont le tir a été dévié par Koscielny (65e).

0
0