AFP

Welbeck fait craquer Leicester et relance tout !

Welbeck fait craquer Leicester et relance tout !

Le 14/02/2016 à 22:14

PREMIER LEAGUE - Un but au bout du temps additionnel du revenant Danny Welbeck a permis à Arsenal de s'imposer devant Leicester (2-1) et de revenir à deux points des Foxes, toujours leaders au classement.

La 95e minute de cet Arsenal-Leicester restera peut-être comme le tournant de la saison en Premier League. En reprenant victorieusement de la tête un coup franc de Mesut Özil, Danny Welbeck a offert un succès inespéré à Arsenal face au leader du classement dimanche à l'Emirates (2-1). Inespéré, et tellement précieux. Les Gunners reviennent à deux petites longueurs des Foxes et se relancent totalement dans la course au titre.

L'équipe de Claudio Ranieri avait pourtant pris ce choc par le bon bout. Après avoir résisté à l'entame réussie des Gunners, Leicester a fait parler ses qualités, mettant Petr Cech à contribution par Jamie Vardy (16e) et N'Golo Kanté (39e). Avant de trouver l'ouverture sur un penalty qui a fait polémique. Pas pour la faute évidente de Nacho Monreal sur Vardy, mais pour une autre qui ne l'était pas moins de Wes Morgan sur Mesut Özil au début de l'action. Vardy, lui, ne s'est pas fait prier pour transformer le penalty et donner l'avantage à Leicester (0-1, 44e s.p.).

Jamie Vardy (Leicester) marque sur penalty face à Arsenal

Jamie Vardy (Leicester) marque sur penalty face à ArsenalAFP

Le coaching inspiré de Wenger

Mais les choses se sont compliquées pour les Foxes, réduits à dix peu après l'entame de la seconde période avec l'expulsion de Danny Simpson pour un deuxième carton jaune (54e). En infériorité numérique, Leicester a subi la domination des Gunners. Et craqué, une première fois. Sur un centre d'Hector Bellerin, Olivier Giroud, dominateur dans le jeu aérien, a réalisé une remise parfaite pour Theo Walcott, qui n'a pas manqué l'occasion d'égaliser peu après son entrée en jeu (1-1, 70e).

Theo Walcott (Arsenal) égalise face à Leicester

Theo Walcott (Arsenal) égalise face à LeicesterAFP

Le coaching d'Arsène Wenger allait encore se révéler payant. Et pourtant, Arsenal a longtemps affiché un manqué de réalisme criant devant le but de Kasper Schmeichel. Alexis Sanchez (76e), Aaron Ramsey (80e) et surtout Per Mertesacker, en position idéale sur un centre d'Özil (85e), n'ont pas trouvé la cible avant de voir le portier de Leicester signer une parade de grande classe devant Giroud (88e). Mais Schmeichel n'a rien pu faire sur la reprise de Welbeck, entré en jeu quelques minutes plus tôt pour sa toute première apparition de la saison (2-1, 90e+5).

Et pour relancer totalement Arsenal dans la course au titre. Alors que les Gunners comptaient virtuellement huit points de retard sur Leicester après le but de Vardy, ils se retrouvent sur les talons des Foxes grâce au but de l'ancien Mancunien. Le meilleur scénario pour Wenger, qui a cependant dû déplorer la sortie sur blessure de Laurent Koscielny, remplacé par Calum Chambers à la pause (46e). Et le pire pour l'équipe de Claudio Ranieri, qui pensait bien voir sa combativité, incarnée par l'excellent N'Golo Kanté, trouver sa récompense à l'Emirates. Mais c'était sans compter sur Welbeck.

0
0