AFP

Premier League – Manchester City-Liverpool : les Citizens en danger face aux Reds ?

Avant de penser à la saison prochaine, City doit déjà penser à bien finir celle-ci

Le 18/03/2017 à 18:22

PREMIER LEAGUE – Tout juste éliminé de la Ligue des champions, Manchester City entend bien progresser et faire mieux la saison prochaine. Pour cela, les Citizens devront d'abord valider leur place dans le Big Four. Le choc face à Liverpool dimanche (17 heures) apparaît important à cet effet.

Se rassurer après un traumatisme est monnaie courante dans la vie de tous les jours. Le monde du football n'y échappe pas et affiche fréquemment ce réflexe consistant à évoquer les aspects positifs découlant d'un échec. Pour Manchester City, les derniers jours ont ressemblé à cette forme d'auto-persuasion pour croire en des lendemains meilleurs.

Ce sont d'ailleurs les médias d'outre-Manche qui se sont lancés les premiers avec des scénarios sur l'avenir du club mancunien. Le Guardian, par exemple, tablait vendredi matin sur une grande métamorphose de l'effectif de Pep Guardiola la saison prochaine, avec quelques 18 départs envisagés lors du mercato estival. Une stratégie que le principal intéressé a jugé irréaliste quant au nombre de mouvements quelques heures plus tard en conférence de presse mais dont il n'a pas remis en cause la nécessité sur le fond.

Trois chocs de suite en 19 jours

"Nous allons beaucoup nous améliorer la saison prochaine. Beaucoup de ces gars seront là", a ainsi lâché Guardiola, qui n'a pas l'intention de quitter les Skyblues au terme de l'exercice en cours. "Je veux être impliqué le plus possible et aider mon équipe à franchir la prochaine étape. Je n'ai jamais eu autant de pouvoir en tant que manager. Pour moi, c'est un grand défi et je veux y faire face", a expliqué le Catalan.

Pour tourner la page de l'élimination en huitième de finale de la C1 par Monaco (6-6, la règle des buts à l'extérieur a été appliquée), Pep Guardiola, son effectif et une bonne partie de la presse anglaise sont donc tournés vers la Ligue des champions 2017-2018. Bémol, et non des moindres, Manchester City n'y est pas encore, la Premier League s'avérant particulièrement difficile cette saison. Si Chelsea caracole en tête du championnat avec 13 points d'avance, Tottenham, City et Liverpool se tiennent eux en un petit point. Derrière, Arsenal est à six longueurs de City mais compte un match en retard à jouer.

Il y aura, de fait, un grand déçu en fin d'exercice parmi les quatre poursuivants des Blues cités et, même si les Gunners semblent en pole, il n'est pas saugrenu de penser que Manchester City pourrait être celui-la. Dans la foulée de leur déception européenne, les Citizens vont ainsi accueillir Liverpool ce dimanche et ils devront également rendre visite... à Arsenal et Chelsea lors des deux journées suivantes. Autant dire qu'avant de lancer les grands préparatifs de la prochaine C1, le club du Nord de l'Angleterre serait inspiré d'attendre au moins les trois rencontres qui s'annoncent à eux.

Sterling face à Firmino et Can lors du Liverpool - Manchester City du match aller (3-1).

Sterling face à Firmino et Can lors du Liverpool - Manchester City du match aller (3-1).Eurosport

Des Reds costauds lors des chocs

Celle avec Liverpool sera la première d'entre elles et l'équipe Jürgen Klopp avancera certainement dans l'antre mancunien avec une réelle confiance. Les Reds restent notamment sur quatre victoires de suite face aux Skyblues et, surtout, ils sont tout simplement invaincus face aux cinq formations qui les accompagnent cette saison dans le top 6 du classement (en neuf rencontres).

Les partenaires de Philippe Coutinho ont pris six points sur six contre Arsenal (3-4, 3-1), quatre contre Tottenham (1-1, 2-0), quatre contre Chelsea (1-2, 1-1), deux contre Manchester United (0-0, 1-1) et trois, donc, contre Manchester City (1-0 à l'aller). La seconde manche s'annonce dès lors plutôt compliquée pour la troupe de Pep Guardiola, pas forcément à l'aise quand il faut affronter une équipe joueuse et puissante offensivement.

Le double affrontement avec Monaco a rappelé de manière plutôt brutale les lacunes des Citizens sur le plan défensif et la formation liverpuldienne se présentera à Manchester dimanche forte de son statut de meilleure attaque du championnat (60 buts inscrits en 28 matches). Jürgen Klopp pourra d'ailleurs compter sur un effectif quasiment au complet. Si le généreux buteur Roberto Firmino n'est pas encore certain d'en être, les Adam Lallana, Sadio Mané, Philippe Coutinho et autre Georginio Wijlnadum seront eux bien présents. Reste à savoir si Manchester City saura cette fois-ci prendre la mesure de ce choc.

Pep Guardiola, John Stones (Manchester City)

Pep Guardiola, John Stones (Manchester City)Imago

0
0